04 94 290 541

10h00 – 19h00 non-stop ! (Mardi – Samedi)

4 Boulevard Pierre Toesca
83000 TOULON

Localisation de l'Atanière

Besoin d'une idée ?

Citadelles, la troisième édition est de retour

Publié le 22/11/2013 Par Seb

Citadelles, le grand classique et assurément l’un des meilleurs petits jeux jamais édités, revient dans nos rayons, à temps pour les fêtes de Noël.
Citadelles 3e edition boite Edge | Jeux Toulon L'Atanière
Pour ceux qui l’avaient loupée, sachez qu’il s’agit de la troisième édition qui, non seulement inclut les cartes de l’ancienne extension La Cité Sombre (tout comme la seconde édition), mais intègre aussi les errata relevés par son auteur, Monsieur Bruno Faidutti.
Elle inclut également 30 nouvelles pièces d’or et comprend désormais 110 cartes au total.

Le jeu reste le même, à savoir que l’on va drafter un personnage à chaque tour afin d’utiliser son pouvoir en vue de bâtir la plus belle cité ou, à défaut, d’empêcher les autre de le faire… 😉
C’est ainsi que l’Assassin fait sauter le tour d’un autre personnage (et non pas d’un joueur, notez bien !) que le Condottiere détruit un quartier, que le Marchand gagne de l’or supplémentaire ou que le Roi choisit son personnage en premier pour le prochain tour.
Celui ou celle qui pose son huitième quartier déclenche la fin de tour tous ceux qui auront terminé également leur cité et/ou possèdent un bâtiment de chaque couleur se verront gratifier d’un bonus.

De plus, les parties sont modulables dans leur durée et leur enjeu, tout simplement en donnant la victoire avec moins de cartes quartiers.

L’intérêt essentiel de ce jeu réside dans le fait qu’il fait souffler un vent de suspicion et de paranoïa sur la table.
Adeptes du mind tricking ou pas, vous vous devez d’avoir Citadelles dans votre ludothèque.

Pour en savoir plus :
– la fiche Tric-Trac.
– la fiche BoardGameGeek.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaire(s)

    %d blogueurs aiment cette page :