04 94 290 541

Du MARDI au SAMEDI : 10h00 - 19h30

S'inscrire à la Newsletter

4 boulevard Pierre Toesca
83000 TOULON

Mutant Year Zero, le jeu de rôle post-apocalyptique venu du Nord...

Publié le 22/06/2017 Par Seb

Mutant Year Zero est un jeu de rôle post-apo développé par l’éditeur suédois Free League Publishing, traduit en anglais par Modiphiüs et adapté en français par les éditions Sans-Détour.
JDR - Mutant Year Zero - coverLe monde dans lequel vous évoluez est un grand classique du genre qui trouve son inspiration dans des univers tels que Mad Max ou encore Borderlands.

Dans ce futur dystopique, vous devrez vous organiser pour survivre.
Comme dans tout univers post-apocalyptique, les préoccupations premières de votre personnage seront assez basses sur la pyramide de Maslow : trouver de l’eau et de la nourriture, éviter les zones de radiations mortelles ainsi que les bandes de pillards et les hordes sauvages mais aussi et surtout, trouver un endroit sûr pour dormir.
Bref, la vie de mutant, c’est pas une sinécure.
Eh oui, vous êtes un mutant. L’humanité, c’est fini : culture et justice sont des notions qui sont devenues totalement étrangères. Quant à la société, elle se limite pour vous à celle de votre « Arche ».

En effet, l’originalité de Mutant Year Zero, et son plus grand attrait à mon sens, viendra surtout du fait que vous vivez dans une Arche, un refuge que votre peuple, les survivants, derniers vestiges de l’humanité, a construit et su faire perdurer malgré les innombrables dangers qui rôdent autour de vous.
D’ailleurs, un aspect particulièrement notable du jeu, c’est que vous ne pourrez acquérir une même mutation qu’une seule fois par groupe. Ainsi, un seul personnage pourra posséder des ailes au sein d’un même groupe de joueurs. Et ce simple artifice permettra aussi bien de développer bien plus d’empathie et interdépendance entre les membres de votre Arche que de pouvoir varier énormément les groupes avec un même scénario (Mutant Year Zero ce sera génial dans les conventions !)
Ainsi, on ne se contente pas d’interpréter un personnage aux pouvoirs étranges, le groupe doit surtout imaginer son Arche, c’est à dire son lieu de vie, avec ses défenses, ses moyens de subsistance, les ennemis à combattre et les zones à explorer.
Cette Arche peut elle aussi monter en niveau et vous allez devoir penser aux autres membres de votre clan pour pouvoir la développer et ainsi obtenir de meilleures ressources et une plus grande sécurité pour votre groupe et donc votre personnage.

La critique est unanime vis-à-vis du jeu : un système simple, un univers fort et des parties aussi denses que fluides. Pour celles et ceux qui s’en souviennent, Mutant Year Zero avait notamment bénéficié d’une belle critique dans Casus Belli n°18.

Il s’agit d’un jeu de rôles qui conviendra aussi bien aux débutants qu’aux joueurs aguerris car chacun y trouvera son compte.

Pour aller plus loin :
– La fiche sur le site de l’éditeur américain (Modiphiüs).
– La fiche de Sans-Détour.
– .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 commentaire(s)

    %d blogueurs aiment cette page :