La Crise Maximale : 3 nouveaux thèmes et pendules pour Yu-Gi-Oh !

La Crise Maximale - boosterLa Crise Maximale (Maximum Crisis) est le tout nouveau booster pour Yu-Gi-Oh, le très célèbre jeu de cartes à collectionner de Konami où les murs entre les dimensions s’effondrent et les rois suprêmes de la destruction s’élèvent…
La Crise Maximale Cette édition constitue l’apogée de la saison de Duel 2016-2017 en introduisant pas moins de trois nouveaux thèmes ainsi qu’un tas de nouvelles cartes pour une encore plus large variété de decks.

L’Invocation Pendule va donc finir sa carrière en beauté avec son évolution finale dans via une paire de Monstres Pendules à des échelles de 0 et 13, ouvrant l’accès aux Invocations Pendules de monstres de n’importe quels niveaux dans n’importe quels Decks ! o_O
Poursuivant la logique de l’édition de février (Les Exécuteurs Fusion), La Crise Maximale introduit une nouvelle Carte Magie de Fusion qui vous permet de garder votre Monstre de Fusion tandis que vous récupérez les monstres que vous venez juste de fusionner !

L’édition est composée de 100 cartes ainsi réparties :
– 48 Communes.
– 20 Rares.
– 14 Super Rares.
– 10 Ultra Rares.
– 8 Secrètes Rares.

Pour aller plus loin :
– la fiche sur le site officiel (Konami).
– la liste complète des cartes.

Donjons et Dragons 5 enfin disponible en français !

Donjons et Dragons 5 - couverture Player's HandbookDonjons et Dragons cinquième édition arrive enfin en France avec la publication du Manuel des joueurs (Player’s Handbook). L’Ancêtre est de retour. Qu’on se le dise !

Suite au flop qu’a essuyé la v4 en France, cette cinquième édition de D&D n’avait pas été traduite initialement mais, tout récemment, Wizards of the Coast (l’éditeur américain titulaire des droits de la licence) ayant décidé de passer son jeu de rôle phare en licence OGL (Open Game License) comme l’explique cet article de Black Book (l’éditeur de la version française), les Frenchies ne seront plus privés de leur dose de dragons et d’épées magiques. ^^
Attention toutefois, car la licence OGL ne permet pas de faire tout comme l’on veut non plus : ainsi la traduction se doit d’être à l’identique, maquette incluse.
Que les sceptiques vis-vis de cette édition « à retardement » se rassurent ! Avec une levée de fonds de presque 330 000 € (soit 3 286% de l’objectif initial !) durant la précommande participative de ce début d’année, la gamme française a un bel avenir devant elle. 🙂

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas (encore) la fameuse licence emblématique, Donjons et Dragons vous transporte dans un monde médiéval fantastique rempli d’aventures épiques où vous parcourrez les étendues sauvages, explorerez des ruines antiques et de périlleux donjons à la recherche de trésors légendaires et de gloire pour lesquels vous affronterez des monstres et gagnerez en expérience en compagnie de vos compagnons.

Sans surprise, les 12 classes reprennent les archétypes de l’heroic fantasy avec le Guerrier, le Paladin, le Barbare, le Voleur, le Rôdeur et le Moine pour les professions de l’Art du Combat et pas moins de six classes pour avoir accès à la magie : le Barde, le Clerc, le Druide, le Magicien, le Sorcier et l’Ensorceleur.
Donjons et Dragons 5 - Aventuriers au combatCôté système, même s’il on retrouve le fameux D20 system si cher à WotC, il est clair que les auteurs ont voulu revenir au côté initiatique de D&D car, il faut bien l’avouer, sur la fin (versions 3.5 et 4), Donjons & Dragons n’était plus vraiment accessible aux novices.
L’innovation majeure reste le nouveau système d’avantage et de désavantage. En effet, afin de rendre les parties plus fluides et ne pas transformer un simple jet en opération de calcul complexe, si vous bénéficiez d’un avantage quelconque, vous lancerez 2 dés pour ne retenir que le meilleur et, au contraire, si vous souffrez d’un désavantage, il vous faudra retenir le pire résultat de ces deux dés 20.
Grande bouffée d’air dans les règles, le jeu avec figurines devient optionnel (c’est désormais une variante) et les règles de combat tiennent sur moins de 10 pages !

La magie est à la fois plus simple et moins restrictive qu’avant avec notamment des sorts que l’on peut lancer en armure sans être gêné (si toutefois vous avez l’armure adaptée).
Les Dons deviennent optionnels et donc finie la liste interminable de talents et autres compétences innées ! 🙂

Une nouvelle mouture de Donjons et Dragons particulièrement réussie qui s’adresse tant aux vieux briscards qu’aux débutants dont le Player’s Handbook ® est l’ouvrage de référence. Il contient non seulement les règles pour créer et faire évoluer son personnage, définir son historique et ses talents, mais aussi celles pour gérer l’exploration, les combats, l’équipement, les sorts et plus encore !

La prochaine sortie du kit d’initiation (prévue pour juillet 2017) devrait coïncider avec la mise en ligne des apps officielles qui permettront, entre autres,  de générer sa feuille de perso et de consulter le Rules Compendium

Donjons et Dragons 5 - appsPour aller plus loin :
– L’article de Ludovox.
– La fiche du GROG.
– La critique de Rôliste TV.

Horreur à Arkham, le jeu de cartes évolutif dans l’univers de Cthulhu !

Horreur à Arkham - JCEHorreur à Arkham est un jeu de cartes évolutif (JCE) prenant place dans l’univers de H.P. Lovecraft imaginé par Nate French et Matthew Newman pour Fantasy Flight Games et édité par Edge en France.

Ce nouveau JCE est un jeu coopératif dans lequel 1 à 4 investigateurs (attention, il vous faudra 2 boîtes de base pour pouvoir jouer à 4) œuvrent ensemble pour élucider des conspirations et des mystères ésotériques autour de maléfices tout en cherchant individuellement à vaincre les démons personnels qui hantent leur passé.
Chaque joueur endosse alors le rôle d’un personnage unique, un Investigateur, et construit un paquet de cartes (appelé deck) en tenant compte des capacités de celui-ci afin d’optimiser ses chances de réussite.

Une série de scénarios interconnectés crée une campagne narrative au sein de laquelle un mystère plus général se dévoile petit à petit. Dans chacun de ces scénarios, les investigateurs explorent et franchissent un certain nombre de lieux menaçants, cherchent des indices qui leur permettront de faire progresser l’histoire et tentent d’éviter ou de terrasser les terribles forces du Mythe de Cthulhu.
À mesure que la campagne se déroule, chaque investigateur gagne en sagesse et en expérience en ajoutant à son deck de nouvelles cartes de niveau plus élevé. Malheureusement, plus on s’expose au monde du Culte, plus grand est le risque de devenir fou. Les investigateurs doivent donc se protéger contre l’emprise croissante de la folie tout en cherchant à survivre et à percer le mystère.

Horreur à Arkham propose 5 classes de personnage, correspondant chacune principalement à chaque investigateur de la boîte de base et qui encouragent une approche véritablement différente de vos investigations.
En effet, le deckbuilding est assez fin puisque chaque Investigateur reçoit des cartes qui lui sont propres dont certaines obligatoires (e.g. comme un flingue et une tendance à la paranoïa pour le Flic) et d’autres optionnelles qu’il aura à choisir entre des cartes Neutres (que tout le monde peut avoir) et des cartes des différentes classes accessibles à ce personnage.

Déjà culte, Horreur à Arkham a été notamment récompensé en 2016 comme « meilleur jeu de cartes » par Board Game Geek, le célèbre site-bible des jeux de société outre-atlantique.
Et c’est mérité ! Des graphismes léchés, une ambiance travaillée, une rejouabilité certaine et une difficulté très bien pensée sont autant de qualités qu’Horreur à Arkham réunit en un excellent jeu à la croisée des chemins entre jeu de cartes, jeu de plateau et jeu de rôle.
En effet, la difficulté est bien présente sans être frustrante car, lorsque vous échouez un scénario, cela vous pénalisera pour la suite de la campagne mais sans être une défaite en soi. Et ça, c’est vraiment cool car cela participe grandement à l’ambiance. 🙂

En découvrant l’ambiance omniprésente des scénarios et la qualité des intrigues, il est clair que les auteurs du jeu ont constamment gardé à l’esprit cette citation de Howard Philip Lovecraft : « L’émotion la plus intense et la plus ancienne de l’humanité est la peur, et la peur la plus intense et la plus ancienne est la peur de l’inconnu. »
Horreur à Arkham - JCE - cartes
Les campagnes d’Horreur à Arkham réagissent au degré de réussite et d’échec dans chacune de vos tâches et peuvent même s’adapter aux décisions que vous prenez en dehors de la partie !
Par exemple, à la fin du scénario Le Rassemblement, vous devrez peut-être choisir de réduire ou non votre maison en cendres. Cette décision est prise hors de tout jeu de carte ou test de compétence : il ne s’agit que d’une question de préférence. Mais si vous incendiez votre demeure, elle ne fera alors plus partie de la ville d’Arkham lorsque vous passerez au second scénario de la campagne…

Cinq extensions sont d’ores et déjà disponibles en français
: l’Horreur de Dunwich, Le Musée Miskatonic, L’Express du Comté d’Essex, et, tout récemment, Du Sang sur l’Autel.
Horreur à Arkham JCE - GammeBref, si vous cherchez un bon jeu de cartes à la fois riche, bien illustré, rempli de rebondissements et de challenge et doté d’un mode solo éprouvé, foncez sur Horreur à Arkham – Le Jeu de Cartes !

Pour aller plus loin :
– Le mini-site dédié sur le site de l’éditeur (Edge).
– La fiche Ludovox.
– La fiche BoardGameGeek.
– La fiche Tric-Trac.

Amonkhet : Quand l’Égypte ancienne rencontre Magic the Gathering !

Amonkhet, la toute nouvelle édition pour Magic : the Gathering, sort aujourd’hui même vendredi 28 avril 2017 ! 😀
Elle constitue le nouveau bloc du célèbre jeu de cartes à collectionner et vous pouvez découvrir la liste complète des cartes.
AmonkhetÀ cette occasion, vous pourrez l’essayer in vivo puisque nous organisons des drafts découverte vendredi et samedi après-midis où vous pourrez remporter une carte promotionnelle exclusive Caveau de l’Oracle simplement en participant ! 🙂
Amonkhet - Caveau de l’oracle
Vous pouvez également découvrir l’ensemble des nouveautés que vous réserve ce bloc dans l’article de Tam sur les nouvelles mécaniques propres à Amonkhet.

Dans cette édition, vous retrouverez l’emblématique combattant Gidéon des Épreuves ainsi que la troublante et sulfureuse Liliana, majesté de la mort.
Vous découvrirez également les deux autres versions exclusives aux decks de démarrage (Planewalker’s deck) pour chacun de ces deux arpenteurs.

Amonkhet - Gideon Amonkhet - Liliana

De plus, cette nouvelle édition de 264 cartes est l’occasion pour Wizards de rééditer davantage de cartes ayant marqué l’histoire de Magic au titre des Chefs d’Oeuvres, ces cartes mythiques rééditées en foil avec un dessin alternatif, extrêmement rares (1 sur 216 boosters en moyenne) et très recherchées par les collectionneurs.
Voici donc une petite sélection des Invocations d’Amonkhet. comme nous vous en avions fait la preview sur le forum.

Amonkhet - Force de Volonté Amonkhet - Percesort Amonkhet - Vindicate
Amonkhet - Escalade de violence

Vous retrouverez aussi bien sûr l’ensemble des produits de la gamme habituelle, à savoir :

– Les Bundle (qui remplacent désormais les fat packs) comprennent 10 boosters (comportant au moins une mythique), une boîte de rangement illustrée au couvercle biseauté pour en faciliter l’ouverture, un livret récapitulatif de toutes les cartes de l’édition, un D20 avec la face du 20 à l’effigie du symbole de l’édition et un paquet de 80 terrains.
Amonkhet - ligne produits– Les Decks de Planeswalker qui vous permettront de récupérer des versions exclusives de Gidéon et Liliana qui se voient attribués respectivement des decks blanc-rouge agressif et noir-vert récursif.

Amonkhet - Deck Gideon Amonkhet - Deck Liliana

– les traditionnels boosters de 15 cartes Amonkhet ainsi que la très sympathique carte promo pour l’achat d’une boîte entière de 36 boosters (dans la limite des stocks disponibles).
Amonkhet - Archifielleux d'Ifnir

Amonkhet - booster Chacal Amonkhet - booster Chat Amonkhet - booster Sphnix

Pour celles et ceux qui ne pourront pas profiter de ce week-end de lancement, on vous donne rendez-vous samedi 20 mai à 13h30 pour le Game Day afin de tester vos decks et ainsi remporter l’une des deux cartes promotionnelles exclusives ou même le tapis exclusif !

Amonkhet - Duelliste au cœur pur Amonkhet - Annonciateur de gloire

Amonkhet - Tapis Game DayPour aller plus loin :
– le mini-site dédié à l’édition sur le site de l’éditeur (Wizards of the Coast).
– la bande-annonce officielle.

Vague 10 : Les tout derniers vaisseaux pour Star Wars X-Wing sont arrivés !

La Vague 10 pour Star Wars X-Wing introduit 5 nouveaux vaisseaux :  le U-Wing et le TIE de Sabine pour l’Alliance Rebelle, la navette Upsilon et le TIE Striker pour l’Empire ainsi que  le Quad Jumper pour les Racailles et Scélérats.
Vague 10 X-WingAprès l’extension Héros de la Résistance sortie en fin d’année dernière, Star Wars X-Wing s’étoffe à nouveau avec cette Vague 10 largement tirée des films de la saga Star Wars Le Réveil de la Force (Episode VII) et Rogue One ainsi que de la série télévisée d’animation Star Wars Rebels.

Alliance Rebelle :
Le U-Wing et le TIE de Sabine viennent renforcer les rangs de l’Alliance et offriront de beaux challenges aux pilotes impériaux.
Notez que, conformément au fluff de Star Wars Rebels, le TIE de Sabine est bel et bien un chasseur TIE modifié mais côté Rebelle ! Des tas de perspectives de compositions s’ouvrent avec ce vaisseau et notamment comment l’articuler avec les titres réservés au TIE mais aussi avec les équipements illicites des Scum car, oui, il peut s’en équiper aussi ! 🙂
Vague 10 - TIE de Sabine
Quant au U-Wing (UT-60D d’Incom), il bénéficie de statistiques variables (une première pour le jeu !) puisque son agilité peut osciller entre 1 et 2 suivant que ses ailes soient déployées ou pas. En plus, les ailes de la figurine sont articulées ! 🙂
Il possède un cadran de manœuvres très proche de celui de la navette de classe Lambda mais avec un peu plus de vitesse et un peu moins de manœuvres rouges. Attention toutefois, car c’est avant tout un cadran qui demande à être apprivoisé puisque c’est le seul vaisseau à grand socle qui ne possède qu’un arc de tir avant.
Enfin, les emplacements Torpille et Amélioration Système fonctionnent en synergie avec les capacités de pilotage.
Bref, entre ces spécificités et les cartes qui l’accompagnent, nul doute que le U-Wing sera un incontournable dans les tactiques de blocage.
Vague 10 - U-WingEmpire :
Le TIE Striker joue lui aussi la carte des ailes articulées avec la possibilité d’exécuter une manœuvre blanche de vitesse 1 avant même de révéler votre cadran de manœuvres si vous lui adjoignez le Titre Ailerons adaptables (Adaptive Ailerons).
Côté caractéristiques, c’est pas mal du tout puisqu’il affiche 3 dés en attaque, 2 en défense et 4 points de coque (énorme pour un chasseur TIE !). Rajoutez à cela le pilote Pure Sabacc dont l’avantage est de jeter un dé d’attaque supplémentaire s’il a 1 dommage ou moins… Avec Chef de Nuée (Swarm Leader), on peut envisager 7 dés d’attaque pour lui s’il se trouve à portée 1 de sa cible !
Vague 10 -TIE StrikerLa navette de commandement de classe Upsilon arrive accompagnée de 15 améliorations dont de la technologie avancée et des membres d’équipage parmi lesquels Kylo Ren qui permet d’aller chercher une carte de son choix dans son deck de dommages pour pouvoir l’appliquer en lieu et place du prochain coup critique (« Je vous montrerai le Côté Obscur. »), rien que ça ! o_O
Vague 1 0- Upsilon shuttleRacailles & Scélérats :
Les pilotes peu scrupuleux vont pouvoir désormais s’appuyer sur la précision du rayon tracteur et la manœuvrabilité hors pair du Quad Jumper.
Certes il a des statistiques très moyennes, mais la réelle innovation qu’il apporte dans le jeu est la marche arrière (et oui !) et nul doute que l’équipement illicite Scavenger Crane qui permet de repêcher des armes secondaires défaussées sera largement utilisée dans les escadrons désormais.
Vague 10 - Quad JumperPour conclure, vous l’aurez compris, cette Vague 10 pour X-Wing va clairement modifier le jeu en profondeur et promet d’ores et déjà de très beaux rebondissements dans le jeu.

Pour aller plus loin :
– la news détaillée sur le site de l’éditeur (Edge).

Run Faster étoffe encore le Sixième Monde (Shadowrun)

Shadowrun 5 - Run Faster

Run Faster est un supplément de 256 pages en couleur pour Shadowrun V5 qui fait partie de la gamme Core Player Handbook.

Shadowrun 5 - Run FasterChaque pas, chaque avantage, chaque milliseconde compte. Les rues du Sixième Monde sont sans pitié et, s’ils veulent rester en vie, les shadowrunners doivent saisir le moindre atout à leur portée pour prendre le dessus sur l’opposition. Heureusement, Run Faster est bourré de ces petites (et grandes) choses qui font la différence.

Run Faster est un supplément à ne pas louper pour tout bon runner ou Johnson qui se respecte.
En effet, outre de nouvelles options pour la création de personnage, vous y trouverez de nombreux nouveaux métatypes jouables, à savoir : les hobgobelins, les ogres, les oni, les satyrs, les cyclopes, les minotaures, les dryades, les centaures, les nagas, les métamorphes, les changelings, les géants, les sasquatchs et bien d’autres !
On trouve même de quoi créer de nouveaux peuples selon l’inspiration des joueurs et du meneur ainsi qu’un grand nombre d’avantages et de défauts pour personnaliser ces personnages alternatifs.
On y découvrira aussi les dangereux, voire mortels, Infectés et leur manière originale de… penser. Les vampires, nés d’un virus surnaturel, y sont aussi détaillés avec leur mode de vie, leurs aspirations, etc.

Run Faster contient également des conseils pour étoffer des personnages quel que soit leur métatype, et notamment de l’équipement, des règles sur les contacts et les styles de vie comme des codes éthiques et autres conneries du genre que peuvent suivre certains cintrés, omae. 😉

Pour aller plus loin :
– la fiche du GROG.

Les Inventeurs : Gérez votre équipe d’inventeurs ! ^^

les-inventeurs

Les inventeurs est le nouveau jeu de gestion de Frédéric HENRY (à qui l’on doit les Bâtisseurs ou encore Timeline). On retrouve d’ailleurs sa patte dans ce jeu familial (à partie de 8/9 ans), pour 2 à 5 joueurs, et des parties d’une durée moyenne de 30 minutes !

Dans les Inventeurs, vous êtes à la tête d’une équipe d’inventeurs (James WATT, GUTENBERG, ARCHIMEDE …) et vous allez devoir optimiser leurs compétences propre (l’un est bon en chimie, l’autre en math etc …) afin de participer à la création d’un maximum d’inventions !

les-inventeurs-2

Au fur et à mesure de la partie, vous allez pouvoir « améliorer » les compétences de votre équipe pour les rendre meilleurs dans les différents domaine et donc vous permettre de créer encore plus d’invention.

A chaque tour, vous aurez le choix entre 2 actions : envoyer un membre de votre équipe travailler sur une invention (il sera donc occupé pendant un certain temps) OU « libérer » votre équipe afin qu’ils ne soient plus « occupé » et que vous puissiez à nouveau les faire bosser sur autre chose.

Une fois qu’une invention est terminé, les joueurs ayant participé pourront choisir leur récompense (des points de victoires, de meilleurs compétences pour ses inventeurs, ou encore des bonus dont je vous laisse le soin de découvrir).

Il existe plein de façon de faire des points de victoire, à vous de trouver lequel sera le mieux en fonction de vos adversaires et des inventions tiré aléatoirement lors de la partie.

Les Inventeurs est vraiment super, le jeu est simple, beau et beaucoup plus stratégique qu’il n’y parait. Le fait de pouvoir faire des points avec les inventions, avec les inventeurs, avec des récompenses, avec des suites d’inventions …. bref il va falloir réfléchir ! ^^

Et enfin, petit plus qui est vraiment cool, vous trouverez à l’intérieur un livret qui récapitule la vie de chaque inventeur présent dans le jeu ! Super intéressant surtout si comme moi vous ne connaissiez pas Nicole ORESME ou Ada LOVELACE, qui sont des « brutes » de l’invention tout autant que ceux que l’on connait tous.

BREF allez y les yeux fermés !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Sherlock Holmes : Jack l’éventreur & Aventures à West End

sherlock-holmes-jack-leventreur

Sherlock Holmes : Jack l’Éventreur & Aventures à West End, notre bon vieux Détective Conseil fait peau neuve avec ce « stand alone » (pas besoin d’autre chose pour pouvoir y jouer) signé Space Cowboys.

Il s’agit là d’un jeu coopératif dans lequel vous allez enquêter à la manière du célèbre détective issu des romans Sir Arthur Conan Doyle afin de déjouer les plans du tristement célèbre Jack l’Éventreur ! Accessible dès 12 ans, pour 1 à 8 joueurs et pour des parties allant de 1h à 1h30  en moyenne.

sherlock-holmes-jack-leventreur-2

Qu’est ce qui change avec l’ancienne boite de Sherlock Holmes Détective Conseil ?
La différence est avant tout graphique. Une nouvelle carte (plus jolie), un nouvel annuaire (plus grand), des journaux qui feront un peu plus « journaux » et le look global des livrets grandement amélioré (boîte fourreau en carton fort avec vernis sélectif).
Cette édition contient les 6 enquêtes de West End Adventures (extension jamais traduite en français) largement retravaillées ainsi que la déjà fameuse campagne Jack l’Éventreur. Au total ce ne sont pas moins de 10 scénarios inédits et totalement compatibles avec l’ancienne version.

Vous pouvez donc utiliser Sherlock Holmes : Jack l’Éventreur & Aventures à West End comme une extension de Détective Conseil ou comme une nouvelle boîte de base. 🙂
De quoi ravir les enquêteurs en herbe comme les confirmés !

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

MK3 pour Hordes & Warmachine, ce qui change vraiment.

 

MK3, la nouvelle version des règles de Warmachine et Hordes, est désormais bel et bien là. Voyons ensemble ce qui change au cœur des Iron Kingdoms…
MK3 - Warmachine - HordesAllez, on se lance ensemble :

  • Points d’armée : L’échelle de points a été doublée mais ceci ne veut pas dire que vous jouerez plus de figurines pour autant. ^^ Chaque warcaster/warlock vous donnera en moyenne 30 points de warjacks/warbeasts gratuits et le nouveau format officiel sera le 75 points (anciennement 50 pts).
  • Pré-mesure : Vous pouvez désormais mesurer toutes les distances à tout moment. Jusque là, avoir un œil sur les distances et savoir les juger était une compétence assez critique à avoir dans WMH. Enlever cette nécessité va énormément changer la façon dont le jeu est pratiqué. C’est une décision que pas mal de Wargames ont déjà pris et Warmachine rejoint donc ce camp. Certains seront ravis de la nouvelle, d’autres non. Pour ma part, je trouve ça très bien et on constate beaucoup plus de fluidité à la table de jeu. 🙂
  • Les tests de commandement : Les effets de peur et de terreur ont été enlevés du jeu. Ici aussi, une très bonne nouvelle assurément car trop de parties se voyaient gâchées simplement à cause de ces tests.
  • Chaque Figurine a été repensée et rééquilibrée.
  • Chaque Warcaster ou Warlock aura une compétence ou un sort uniques : Ceci était déjà le cas pour beaucoup mais Privateer Press a eu envie de pousser cette caractérisation encore plus loin pour promouvoir la diversité dans le choix des warcasters/warlocks.
  • Les Jack’/Warbeasts : De légers ajustements à la mécanique focus/fury ont été faits. Ceci dans l’optique de rendre un jeu qui contient des gros robots et des bêtes de guerre plus axés vers ces derniers et plus autant sur l’infanterie qui les entoure. Effectivement, sauf certaines combos et listes particulières, nous n’en voyions auparavant que très peu. Un des grands principes de la MK3 est donc de changer ça. De plus, les points bonus qui sont fournit par les warcasters à dépenser sur ces warjacks/warbeasts ont été augmentés comme expliqué au dessus.
  • Colosses : Les designers se sont avoués être « trop conservateurs » avec la création des règles pour ces derniers. Alors, malgré cela, l’introduction de ces pièces surdimensionnées a quand même définitivement changé le jeu. Il reste donc à voir comment cette nouvelle approche va l’affecter. Ils ont déclaré que ces nouveaux profils seront environ 4 fois plus chers que les jack’/warbeast de base mais seront également beaucoup plus puissants.
  • Fluff & Background : Le monde de Warmachine & Hordes, les Royaumes de Fer, ont originellement commencé comme un jeu de rôle et Privateer Press a toujours mis l’accent sur ce monde et son histoire. Jusque là, les livres d’extension contenait chacun une histoire qui avançait le cours des événements qui se passaient dans les Royaumes de Fer et introduisait les nouveaux personnages et unités. Ces éléments ont beaucoup plu aux joueurs et PP a donc décidé de s’y axer davantage en donnant à Skull Island Expeditions, leur maison d’édition, la tâche de nous plonger encore plus dans l’univers des Iron Kingdoms. Nous pourrons donc nous attendre à beaucoup plus d’histoires et davantage de profondeur dans celles-ci.
  • Une nouvelle faction : Hordes va se voir attribuer une toute nouvelle faction à l’instar de Convergence de Cyriss pour Warmachine il y a quelques années. Cette nouvelle faction Hordes sera révélée cette année et sortira lors de la convention Lock n’ Load de 2017. D’après Privateer Press cette nouvelle faction sera « totalement unique et différera sur beaucoup de points par rapport au gameplay habituel ». À voir ce que ça donnera ! ^^
    Tous les produits au magasin sont d’ores et déjà équipés en cartes MK3. Vous pouvez donc vous lancer ou continuer à jouer dans les meilleures conditions. :)Pour aller plus loin :
    – la vidéo de présentation complète.

Voilà pour une présentation générale du nouveau corpus de règles.

A peine de retour du WTC 2016 (Championnat du Monde par équipe), j’ai pu constater qu’à haut niveau le métagame à drastiquement changé 🙂 On voit beaucoup plus de Warjacks dans les listes, les scénarios sont plus dynamiques et certaines factions ont vu leur popularité revu à la hausse. Ainsi on voit beaucoup plus de Cygnar, Scyrah, Menoth, Mercenaires et Minions qu’avant, ce qui est une bonne chose pour le jeu 🙂
Pour ceux qui veulent voir mon report de ces WTC c’est ici : http://www.lataniere.fr/forum/viewtopic.php?f=7&t=183

Qwixx : Le petit jeu de dés qui cache bien son jeu…

qwixx

Qwixx est un petit jeu de dés pour toute la famille à partir de 7 ans pour des parties qui peuvent aller de 10 à 30 minutes, en fonction du nombre de joueurs et aussi en fonction de leur fourberie !

Le but de Qwixx est d’obtenir un maximum de points en cochant les chiffres obtenus sur un lancer de dés.

qwixx-2

À chaque tour, un joueur va récupérer tous les dés puis les lancer ; puis il va annoncer à tous les joueurs l’addition obtenue avec les dés blancs. Les joueurs (sauf le lanceur) auront le choix de cocher ce chiffre dans une ligne. Le lanceur, quant à lui, n’a pas le choix : il devra cocher une case MAIS il pourra additionner un dé blanc avec un dé d’une autre couleur. S’il ne peut rien cocher, il perdra 5 points en fin de partie !

Et comment peut-on ne rien cocher ? Tout simplement, car il est interdit de cocher un chiffre antérieur à un chiffre déjà coché !

Dernière chose, qui va faire tout le piquant de ce petit jeu, si vous cochez le dernier chiffre d’une ligne, alors celle-ci devient indisponible pour tout le monde !!!! À vous de voir si c’est avantageux pour vous… Ou pas. ^^

Pour aller plus loin :
La vidéo explicative de l’éditeur (Gigamic)

%d blogueurs aiment cette page :