Les Avant-Premières Amonkhet, c’est ce week-end ! Petit point sur ces nouveautés égyptiennes à venir…

Fans de Magic bonjour !

Les Avant-Premières Amonkhet se dérouleront ce week-end : du 22 & 23 Avril 2017,  l’occasion pour nous de vous faire découvrir cette nouvelle édition imprégnée de mythologie Égyptienne, thématique jusqu’à aujourd’hui inexplorée dans l’univers de Magic. 🙂

Avant-Premières Amonkhet - artbook
Prenons quelques minutes pour regarder ensemble qu’elles sont les nouvelles mécaniques d’Amonkhet.
Après ça, rien ne pourra vous arrêter lors des Avant-Premières de ce week-end ! \o/

EMBAUMEMENT

Les morts s’avèrent utiles ici ! Ils cuisinent, font le ménage, rédigent des articles pour des jeux de cartes à collectionner de stratégie… ^^
Les momies sont au cœur même de la vie dans la cité de Naktamon. La nouvelle mécanique d’embaumement insuffle la vie à certaines créatures après leur trépas. Je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps :

Avant-Premières Amonkhet - Prêtresse consécratrice

L’embaumement est une capacité activée que vous pouvez activer si la carte de créature avec l’embaumement est dans votre cimetière. Notez que vous ne lancez pas la carte depuis votre cimetière ; les objets qui contrecarrent les sorts ne fonctionnement donc pas contre cette capacité. Le sort de créature originel peut être contrecarré, bien sûr, mais cela envoie la carte au cimetière. Et vous voyez où je veux en venir… 😉

Pour activer une capacité d’embaumement, payez simplement le coût d’embaumement et exilez la carte. Vous faites ainsi à tout moment où vous pourriez lancer un rituel, c’est-à-dire pendant votre phase principale et quand rien d’autre ne se passe.
Quand la capacité se résout, vous créez un jeton qui est une copie de la carte, mais comme vous pouviez vous en douter, la momification laisse quelques traces. C’est encore une histoire de mort-vivant, donc, en plus des autres types que la créature avait, c’est un zombie.
Vous trouverez facilement de nombreuses manières de tirer profit de vos nouveaux amis zombies. Maintenant qu’ils sont 100 % à votre service et qu’ils ne s’intéressent plus à ce qu’ils faisaient avant, ils sont blancs au lieu de leur ancienne couleur. Petit détail : ils n’ont pas le coût de mana que la carte avait.

En résumé, se faire momifier c’est stylé. Ça donne une allure de méchant de cinéma ! Enfin quelque chose comme ça. Il n’y a jamais de jetons pour des cartes qui font des copies d’elles-mêmes, mais là c’est l’occasion alors on va pouvoir en profiter. ^^
Donc, dans Amonkhet, à chaque carte de créature avec l’embaumement correspond un jeton.

Avant-Premières Amonkhet - jeton Prêtresse consécratrice

Rien ne vous force à vous en servir si vous ne voulez pas ou si vous n’en avez pas. Mais vous devriez, parce qu’ils ont quand même trop la classe. ^^

SURMENER

Maintenant que vous avez eu un petit aperçu de ce que font les morts, voyons un peu les vivants. Ils s’entraînent. Sans cesse. Parfois jusqu’à l’épuisement. Voilà donc la capacité surmener. Celle-ci permet aux créatures de fournir un petit effort supplémentaire pour obtenir des effets additionnels.

Avant-Premières Amonkhet - Fracasseur de la moisson Ahn

Vous prenez la décision de surmener une créature au moment où vous la déclarez comme un attaquant. Si vous choisissez de le faire, une capacité se déclenche et vous confère des avantages. En contrepartie, la créature ne se dégagera pas pendant votre prochain tour. Elle est fatiguée et donc a besoin de se taper une petite sieste avant de repartir au combat, une bonne RTT quoi. ^^

Vous n’êtes pas obligé de surmener la créature au moment où elle attaque. Si vous ne le faites pas, aucune capacité ne se déclenche et la créature se dégagera normalement pendant votre prochain tour. Remarquez que vous ne pouvez surmener une créature qu’au moment où vous déclarez les attaquants ; vous ne pouvez pas attendre et le faire plus tard dans le tour.
Lors de votre prochaine étape de dégagement, si la créature que vous avez surmenée est dégagée, rien ne se passe et la capacité ne vous a rien coûté. Vous aurez peut-être trouvé une autre manière de la dégager ou lui aurez conféré la vigilance. Z’êtes des malins vous !
Ou alors vous n’y aviez pas du tout pensé, mais maintenant vous allez le faire, et ouais c’est pour ça que vous lisez nos articles… Et vous apprenez vite ! Le Dieu-Pharaon serait fier de vous ! ^^

RÉPERCUSSION

Nous avons parlé des morts et des vivants, voyons maintenant ce que propose la troisième mécanique d’Amonkhet ! Cette nouvelle capacité s’appelle répercussion et confère un petit plus aux éphémères et aux rituels. C’est une toute nouvelle manière d’envisager les cartes doubles.

Avant-Premières Amonkhet - Destinée/Commander

Si vous n’avez encore jamais vu de cartes doubles, voici une explication rapide. Elles concentrent deux cartes en une. Au moment où vous lancez une carte double, vous choisissez quelle moitié vous lancez. Pendant que le sort est sur la pile, la moitié que vous ne lancez pas est simplement ignorée. La répercussion est un véritable virage concernant cette notion de choix. Un virage à 90°C, vous allez comprendre pourquoi.

Dans notre exemple, on considère Destinée comme la « partie supérieure » de la carte. Vous pouvez la lancer et, quand elle se résout, elle va dans votre cimetière comme n’importe quel autre éphémère. Maintenant que la carte est dans votre cimetière, vous pouvez lancer Commander. Le lancement de la « moitié inférieure » est similaire à celui de tout autre sort : vous payez les coûts, elle va sur la pile, elle peut être contrecarrée et ainsi de suite. Vous faites seulement tout ceci à partir du cimetière, et une fois que la moitié est résolue, la carte est exilée, c’est pas trop cool ça !?

RECYCLAGE

Amonkhet ce n’est pas que des nouveautés, non. La capacité populaire de recyclage est de retour dans cette extension car il n’y a rien de plus important que de trouver la bonne carte au bon moment, et bien évidemment, de remplir son cimetière.

Avant-Premières Amonkhet - Limites de la solidaritéAvant-Premières Amonkhet - Foi renouvelée

Le recyclage vous permet d’échanger une carte de votre main contre une nouvelle carte. Si votre adversaire n’a pas de bonnes cibles pour les Limites de la solidarité, si vous avez un matelas de points de vie confortable et avez besoin d’une menace, ou quelle que soit la raison, le recyclage d’une carte vous offre une nouvelle chance d’obtenir ce dont vous avez besoin.

Les capacités de recyclage fonctionnent pendant que les cartes qui les possèdent sont dans votre main. Chaque capacité de recyclage a un coût, généralement de mana. Pour activer une capacité de recyclage, payez-en le coût et défaussez-vous de la carte avec le recyclage de votre main. L’effet de chaque capacité est le même : vous piochez une carte. Mais il peut y avoir de nombreux effets supplémentaires si vous chercher bien ^^.

Avant-Premières Amonkhet - Expert lamefeu

Le recyclage d’une carte ne provoque qu’un seul déclenchement de la capacité de l’Expert lamefeu. La clause « vous recyclez ou vous vous défaussez » assure que toute défausse, recyclage ou autre, vous confère un bonus.

 

ÉPREUVES ET CARTOUCHES

Sur Amonkhet, les adeptes reçoivent des cartouches en récompense de leurs accomplissements et exploits. Marque de succès dans les cinq épreuves, les cartouches sont des accessoires de mode relativement prisés. Cartouche est un nouveau sous-type d’aura trouvé sur un cycle de badges du mérite magiques.
En terme de règles, cartouche est un sous-type plutôt ordinaire, mais qui pourra avoir des interactions avec d’autres cartes de ce cycle :

Avant-Premières Amonkhet - Cartouche de solidarité Avant-Premières Amonkhet - Épreuve de connaissance
Vous voilà fin prêt pour les avants-premières Amonkhet et il reste encore quelques places pour vous inscrire alors c’est parti on vous attend !
Vous pouvez retrouver le planning de nos événements Magic ici.
À bientôt à la boutique ! 😉
Avant-Premières Amonkhet - God
Note de mise à jour :  Vous pouvez également consulter la ligne produits d’Amonkhet sur l’article que nous lui avons réservée le jour se sa sortie officielle le vendredi 28 avril 2017. ^^

Booo, c’est le moment de faire peur aux touristes !

Booo le nouveau petit jeu de chez Blackrock Edition est enfin arrivé 🙂
Booo boite
Booo est inspiré du bien connu Ricochet Robot d’Alex Randolf. Ici les joueurs incarnent un fantôme dont l’occupation principale sera d’aller flanquer les chocottes au bus de touristes audacieux venu explorer notre château si intriguant. Après tout ils avaient qu’à frapper avant d’entrer, na ! ^^

Un touriste va donc apparaître chaque tour dans une pièce aléatoire du château, et comme nous sommes des fantômes pressés le premier joueur qui réussi à rejoindre la pièce de ce touriste pas très rassuré remportera la manche.
Chaque joueur devra donc repérer un chemin le reliant à sa victime avant les autres mais attention il y a une contrainte (ba oui sinon c’est trop facile^^). Les fantômes traversent les murs c’est bien connu, mais notre château étant un tantinet ectoplasmique vous ne pourrez passer qu’à travers les murs d’une seule couleur, à vous donc de trouver le bon chemin. Chaque couleur que vous utilisez vous sera interdite pour les manches suivantes et vous aurez des tuiles spéciales de « changement de couleur » et de passages secrets que vous pourrez emprunter.

Une fois que vous aurez effrayés la totalité des touristes du bus la partie se termine et le plus affreux des fantômes remporte la partie \o/

Booo interieur
Pour aller plus loin :
– La fiche Tric-Trac
– La fiche Ludovox

A bientôt à la boutique, BOOOOOOO !

Captain Sonar ou comment revisiter la bataille navale… Mais en vachement bien ! :)

Captain Sonar

Captain Sonar est un jeu par équipes pour 2 à 8 joueurs signé Roberto Fraga et Yohan Lemonnier, illustré par Erwin et Sabrina Tobal, édité chez Matagot et pour des parties de moins d’une heure.
Captain SonarDans Captain Sonar, vous et vos coéquipiers contrôlez un sous-marin qui essaie de localiser un sous-marin ennemi afin de le couler avant que celui-ci n’en fasse autant !
Pour manœuvrer votre bâtiment, il y aura donc 4 rôles clés (dont la répartition dépendra du nombre de joueurs) : le Capitaine qui décidera de la route à suivre, le Second qui décidera des systèmes à utiliser (sonar, torpilles…) en coordination avec l’indispensable Mécanicien sans qui ce fleuron de technologie ne serait qu’une simple barcasse en forme de cigare roulant au gré des flots, et enfin, le Détecteur, c’est-à-dire celui ou celle à qui la lourde tâche d’être vos yeux et vos oreilles sous la mer incombera.

Chaque équipe prend place de part et d’autre d’un paravent et se place idéalement de manière symétriquement inverse (pas comme sur le schéma ci-dessous donc ^^), c’est-à-dire avec le Capitaine en face du Détecteur adverse, etc.

captain sonar

Chaque joueur reçoit un carton plastifié ainsi qu’un feutre effaçable afin de pouvoir noter ses actions et le Détecteur reçoit un calque transparent en plus (afin de pouvoir noter les mouvements de l’ennemi).
Ce dernier notera donc les mouvements du bâtiment ennemi en écoutant les conversations de l’équipe adverse, et notamment les ordres de leur capitaine pour reproduire leurs déplacements sur son calque.
Le Capitaine quant à lui donnera les ordres pour diriger son sous-marin et ainsi éviter les îles et autres avaries techniques dont l’avertira le Mécanicien qui doit casser (sic !) un élément du bord à chaque mouvement du bâtiment afin de le maintenir à flots. Et c’est justement pourquoi le Second est placé entre ces deux-là ! Car il faudra ménager la chèvre et le chou (oui sous l’eau , c’est possible ! :P) pour pouvoir activer les différents systèmes en tenant compte à la fois des avaries et des directions données par le Capitaine.
Vous l’aurez compris, l’acuité du Détecteur ainsi que la communication et la coordination au sein de l’équipe seront déterminantes pour remporter la victoire car, c’est bien connu, un capitaine n’est rien sans son équipage.

Clairement, Captain Sonar est avant tout un jeu où l’on s’amuse et on sent bien là toute la patte de Roberto Fraga dont on connaît le penchant pour les ambiances déjantées et survoltées (cf. Pingo Pingo ou Doctor Panic). Le matériel est simple et les options de jeu multiples (plusieurs cartes avec différents niveaux de difficulté) avec une rejouabilité presque infinie et une ambiance mémorable. Vue de l’extérieur, une partie de Captain Sonar opposant deux équipes de 4 personnes ressemble à une partie de baby-foot d’adolescents : bruyante, animée, provocante, voire irrévérencieuse, et délicieusement attachante. 🙂

Captain Sonar propose deux modes de jeu : tour par tour et temps réel. S’il est indispensable de faire vos premières parties en mode tour par tour pour bien assimiler les mécaniques et acquérir une certaine fluidité, une fois que vous aurez testé le mode temps réel, vous ne pourrez plus vous en passer (excepté pour initier de nouveaux joueurs, bien sûr !) et cela rendra le jeu encore plus addictif !

Immersif, drôle à souhait et irrémédiablement jouissif, Captain Sonar est une réussite et probablement l’un des meilleurs jeux par équipes du marché à l’heure actuelle.

NB : En dépit de qui est indiqué sur la boîte (14+),  le jeu est très accessible, et ce, dès 10 ans, voire 8 ou  9 ans pour les enfants de gamer. ^_^
En effet, la plupart des postes dans le sous-marin nécessitent « juste » le maniement d’un feutre afin d’entourer des objectifs ou tracer des points de repères sur une carte.

Pour aller plus loin :
– la fiche Ludovox.
– la fiche Tric-Trac.
– la fiche BoardGameGeek.

Vacaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaannnnces ! o/


Eeeeeeeeeeh oui !

Une fois n’est pas coutume.
Pour la première fois depuis maintenant six ans, le Chat prend un repos bien mérité pendant ce fameux pont. ^_^

Le magasin de jeux L’Atanière sera donc exceptionnellement fermé entre le jeudi 09 mai et le lundi 13 mai inclus.

Commandes de Noël retardées

Suite aux intempéries*, la plupart de nos commandes de Noël sont bloquées en région parisienne. 🙁

Donc, on ne saurait trop vous conseiller que de passer rapidement avant que l’on soit en rupture de stock ce week end…

*Eh oui, c’est la catastrophe en France depuis cette découverte hallucinante : il neige à Paris en hiver. /:

%d blogueurs aiment cette page :