Sticky Chameleons, le jeu intellectuel … ou pas ! ^^

Sticky Chameleons, le petit dernier de chez Iello est arrivé sur nos étals et croyez moi c’est le meilleur jeu apéro paru depuis plusieurs années !


Sticky Chameleons boiteSicky Chameleons fait parti des jeux que vous ne verrez quasiment nulle part ailleurs et pourtant c’est bel et bien notre coup de coeur de cette année !
Vous êtes adepte de jeux ayant une thématique et/ou une mécanique totalement barrée et fun, votre seul but est de rigoler à s’en faire mal aux côtes alors Sicky Chameleons est fait pour vous !

Sticky Chameleons in box
Dans Sicky Chameleons vous incarnez une famille de caméléons à l’heure du repas. Nous allons donc tous définir un animal « dodu » pour ce tour à l’aide d’une paire de dés. Une fois cet animal repéré dans la jungle votre but sera de l’attraper le plus vite possible. C’est à ce moment là que le jeu deviens le plus fun que vous ayez rencontré puisqu’il vous faudra l’attraper à l’aide d’une langue collante et élastique fournie dans le jeu. Attention cependant car la jungle est remplie de piège et si vous attrapez une guêpe avec votre langue il vous sera impossible de prêtendre à l’animal dodu tant convoité !

PS : Après des dizaines de parties en magasin nous pouvons vous affirmer que les langues collantes fournies de Sticky Chameleons sont d’une étonnante qualité. En effet, il vous faudra simplement les passer sous l’eau froide sans savon pour restaurer leur efficacité d’origine !.

Un, deux, trois, top !!! Sicky Chameleons est de sorti !

Pour aller plus loin :
– La fiche Tric Trac
– La fiche Ludovox

Jeune caméléon né dans une famille nombreuse et marginale, vous n’avez pas d’autre choix que de rester en groupe. Vivre en famille a ses avantages : les serpents et les léopards se tiennent à distance de peur de représailles. Mais au moment des repas, ça devient vite la foire d’empoigne ! Ensemble, vous rivalisez de vivacité pour tirer la langue sur le plus goûtu des insectes qui passent. Serez-vous assez rapide et précis pour satisfaire votre appétit aujourd’hui ?

Star Realms, le sublime jeu de deckbuilding SF revient sur nos étals !

Star Realms est un jeu de deckbuilding d’une durée de 25 minutes environ pour 2 à 4 joueurs dès 12 ans édité par Iello en français, imaginé par Robert Dougherty, l’un des auteurs d’Ascension, et Darwin Kastle.
Star Realms - cover - Toulon - L'AtanièreDans Star Realms, vous prendrez le commandement d’une flotte spatiale pour étendre votre empire commercial afin d’accroître votre influence sur la galaxie mais aussi et surtout pour réduire à néant celle de votre adversaire et en effacer toute trace.

Le but du jeu est donc de réduire l’Influence (Authority) de votre adversaire à zéro en déployant vos unités de combat mais également en acquérant des bases pour votre empire.
Comme tout jeu de cartes évolué, il vous faudra combiner les différentes capacités de celles-ci afin de réaliser des enchaînements d’effets dévastateurs et ainsi régner sur la Galaxie.

Les deux joueurs disposent chacun d’un deck de départ identique constitué de 10 cartes de base (8 Éclaireur pour le commerce et 2 Viper pour le combat) qui vont s’étoffer au fur et à mesure de la partie via l’achat de cartes proposées aléatoirement depuis une pile commune.
Les joueurs vont tour à tour réaliser des achats sur la ligne centrale, dite Ligne d’Achat (Trade Line), en utilisant les ressources fournies par leurs autres cartes. Les cartes ainsi acquises vont directement dans la défausse et attendront donc le prochain mélange avant de pouvoir être actives.
Star Realms - présentation - Toulon - L'AtanièreIl y a quatre factions principales dans le jeu : l’Empire Galactique (Jaune), plutôt basé sur la défausse de cartes adverses, la Fédération du Commerce (Bleu) dont l’apanage est bien entendu la facilitation des achats ainsi que le regain d’Influence, les Blobs (Vert) qui permettent de retirer des options de la Ligne d’Achat et frappent très fort, et le Techno-Culte (Rouge) dont la spécificité est de vous permettre de recycler vos cartes devenues obsolètes avec le développement de la partie.
L’utilisation des capacités des différentes factions permettra d’activer davantage d’effet
Star Realms - focus cartes - Toulon - L'AtanièreIl s’agira donc de tirer son épingle du jeu en fonction des achats que l’on peut réaliser et les combos que l’on tend à mettre en place.
Le jeu puise son inspiration dans Dominion avec toutefois bien plus d’interactivité et c’est bien cet aspect qui confère autant d’engouement autour de Star Realms.
Une iconographie extrêmement claire avec des pictogrammes facilement identifiables au premier coup d’œil permet de rapidement prendre le jeu en main dès la première partie.
Bref, Star Realms est un jeu simple d’accèsrapide, intelligent et diablement prenant avec de vrais défis probabilistes et stratégiques dedans. À posséder.

Enfin, dernière chose et non des moindres, Star Realms bénéficie d’une excellente application disponible gratuitement aussi bien sur l’App Store que sur Google Play.

Pour aller plus loin :
– La fiche Ludovox.
– La fiche de l’éditeur français (Iello).
– La partie en vidéo sur la Tric-Tac TV.
– La fiche BoardGameGeek.

Mot pour Mot, le jeu d’ambiance façon tir à la corde mais… avec des lettres !

Mot pour Mot est un jeu de lettres d’ambiance (sic!) pour 4 à 12 joueurs de 8 ans et plus et des parties de 20 minutes environ imaginé par Jack Degnan, illustré par Manuel Sanchez et Matt Roussel, édité par Le Scorpion Masqué et distribué en France par Iello.

Mot pour Mot04

À son tour, l’équipe doit trouver un mot correspondant à une catégorie tirée au sort en moins de 30 secondes. Chaque lettre du mot est « tirée » d’un cran vers son côté. Quand une lettre sort du plateau, elle est capturée. La première équipe à capturer 6 lettres remporte la partie !

Mot pour Mot - contenuContrairement aux apparences, les parties de Mot pour Mot sont endiablées et très rythmées. Trouver le mot en question n’est pas bien dur. C’est surtout de se mettre d’accord avec ses équipiers et de faire accepter son choix par l’équipe adverse en moins de 30 secondes qui est tendu !
Car, pour l’emporter chaque équipe devra rivaliser d’ingéniosité et de stratégie. Ainsi, faut-il privilégier un mot qui nous rapproche cinq lettres à lui tout seul ou bien un autre qui nous permet d’empocher directement une lettre ou bien encore un mot qui empêche nos adversaires d’empocher une lettre à coup sûr au tour prochain ?

Bref, vous l’aurez compris, sous des dehors simpliste, Mot pour Mot est bien plus subtil qu’il n’y paraît et animera gaiement vos soirées !

Pour aller plus loin :
– la fiche sur Ludovox.

Schotten Totten, l’un des meilleurs jeu à 2 au monde revient dans nos rayons !

Schotten Totten - couvSchotten Totten est un petit jeu à 2 de Reiner Knizia illustré par Djib accessible dès 8 ans pour des parties de 20 minutes environ et édité chez Iello dans la collection Mini Games depuis 2016.

Les incidents frontaliers sont légion dans la vieille Écosse et  les tribus celtiques toujours promptes à se battre. Alors, quand l’une d’entre elles tentent de s’approprier du territoire en tentant sournoisement de modifier le tracé de la frontière, c’est la foire d’empoigne !
Dans cette lutte sans merci où tous les coups sont permis, vous allez devoir envoyer les membres de votre tribu défendre les bornes frontalières et déployer vos forces en réalisant les meilleures combinaisons de cartes.
Neuf bornes sont disposées entre vous et votre adversaire. Chacun votre tour, vous placez une carte devant chaque borne et tentez de faire de meilleures combinaisons de 3 cartes que votre rival. Vous pourrez ainsi tenter la suite de couleur (combinaison la plus forte), le brelan, la couleur ou la suite. Lorsque l’un des joueurs contrôle 3 bornes adjacentes ou 5 bornes dispersées, il remporte la partie.
Schotten-Totten - contenuBien évidemment, le jeu serait trop hasardeux et plat sans les cartes spéciales ui vous permettent de tendre des pièces à votre adversaire ou de renverser la situation lorsqu’elle vous échappe comme l’Espion qui prend la couleur de votre choix au moment où vous revendiquez la Borne où il se trouve ou Colin-Maillard qui permet d’additionner uniquement la valeur des cartes jouées sur la Borne revendiquée sans tenir compte des éventuelles combinaisons.

Réflexion
, bluff et dilemmes seront les maîtres mots d’une partie. Agréablement subtil sans être vraiment très complexe, une tension permanente se dégage de cet excellent petit jeu au succès toujours constant.
De plus,  la règle propose des variantes, histoire de pimenter davantage le jeu lorsque vous êtes rôdé.

Bref, si vous cherchez un jeu à 2 facile d’accès avec une bonne dose d’interaction, Schotten Totten est fait pour vous !

Pour aller plus loin :
– la fiche du jeu sur Ludovox.

Pyramids, quelle dynastie sera la plus glorieuse ?

Quelle dynastie égyptienne sera la plus glorieuse ? Priez les Dieux pour construire des édifices en leur honneur et inscrivez votre dynastie dans la postérité millénaire. Pyramide, Obélisque et Tombeau seront les trois constructions qui composeront votre nécropole, lieu éternel de repos, de luxe et de gloire. Sélectionnez les meilleures combinaisons de pierres dans la carrière, optimisez leur agencement et faites de votre nécropole la plus célèbre de toute l’Egypte !

Pyramids

Une partie se déroule en 10 tours pendant lesquels vous allez construire votre pyramide. Lorsque tout le monde a fini sa construction, le jeu prend fin et vous passez au décompte des points de victoire.
Au centre de la table, une ligne de tuiles Dieu, disposés en ordre croissant. À côté, une pioche face cachée de cartes construction. On en distribue également une à chaque joueur avant de débuter.
À votre tour, vous piochez autant de paire de cartes construction qu’il y a de joueurs. Vous les disposez, par paires, bien visibles de tous. Ces paires sont indissociables.
Puis, choisissez parmi une tuile parmi les tuiles Dieu : elles vous permettent de choisir votre place dans l’ordre du tour et de savoir ce que vous aurez le droit de construire ce tour-ci (pyramide, pyramide + tombeau, pyramide + tombeau + obélisque). Vous ne pouvez poser qu’une seule carte Construction par édifice à chaque tour.
Plus vous jouerez tôt dans l’ordre du tour, moins vous pourrez construire ! Mais jouer en premier vous permettra de choisir vos deux cartes Construction.
Quand c’est à vous de jouer, choisissez la paire qui vous intéresse, et placez vos cartes dans vos constructions : soit dans la pyramide, soit dans l’obélisque, soit dans le tombeau.
Les cartes Construction montrent des briques de différentes couleur. Chaque lieu a sa propre façon de marquer des points et ses propres contraintes de construction (majorité de couleur, réseau de couleur adjacente orthogonalement, vous gagnez aussi 2 points de victoire par Glyphe présent dans le bon édifice) et certaines cartes marquent des points si elles sont posées dans un bâtiment en particulier. Il ne tient qu’à vous de les placer astucieusement. Les cartes Tombeau sont placées face cachée : on les révèle en fin de partie pour voir qui a la majorité dans chaque couleur : à vous donc de garder un œil sur ce que vos adversaires ont posé là précédemment…
La pyramide : à chaque tour, vous devez toujours ajouter une carte Construction dans votre Pyramide.
Pour construire une pyramide il faudra d’abord faire une première rangée de 4 cartes, puis une seconde en quinconce (avec trois cartes), puis une rangée de deux par dessus, pour l’achever avec une dernière carte seule : vous marquerez des points si vous arrivez à faire des longues séries orthogonale ou des blocs de 3 couleurs consécutives mais ce, dans chaque couleur.

Pyramids
Pour aller plus loin :
– La fiche Tric-Trac
– La fiche Ludovox

A bientôt en magasin 🙂

Archimage, devenez le plus puissants des magiciens en faisant tomber les autres !

Archimage est un jeu de dés, de déplacement et de blocage pour 2 à 5 joueurs à partir de 10 ans avec des parties de 45 minutes environ, imaginé par Thorsten Reichwein, édité chez Origames et illustré par Anton Kvarsovarov.
Archimage - boite OrigamesSorti au préalable en 2014 sous le nom de Five Seals of Magic aux États-Unis, Origames (anciennement Superlude Éditions) signe ici une localisation réussie avec une clarification du plateau de jeu et une règle à la fois claire et bien maquettée qui présente bien tous les cas de figures du jeu.

Le plateau modulaire (la configuration change en fonction du nombre de joueurs) est assez original et sa forme en spirale permet quelques « innovations » en termes de dungeon crawling.

Archimage - boite et contenu
Dans Archimage, vous partez à la conquête de la Tour des Arcanes en luttant contre vos homologues au sein d’un labyrinthe magique pour récupérer les sortilèges les plus puissants afin de prouver au monde que vous êtes bien le nouvel Archimage !

Les écoles de magie, c’est-à-dire les sorts sur le plateau, servent à moduler le jeu, notamment dans le temps car certains sorts peuvent raccourcir ou rallonger la durée d’une partie. Il y a en tout cinq écoles magiques : une de base (niveau 0) qui sert principalement à arranger le hasard des jets de dés, celle de niveau II qui joue avec les sceaux (échanger, voler, briser etc.), la Magie du Conflit (niveau III) qui permet de cibler directement ses adversaires, et enfin, la quatrième qui permet de faire appel aux Gardiens et de booster son familier, lequel constitue notre seul sort de départ.

Un peu à la façon d’Elysium, la réserve de dés est commune à tous les joueurs : ainsi, un joueur prélevant 2 dés verts et 1 dé rouge dans une partie à trois joueurs ampute la réserve de ces couleurs pour celles ou ceux qui jouent après lui.
Une fois qu’un joueur finit d’utiliser tous ses dés, il constitue immédiatement sa réserve avant même d’attendre que les autres aient également fini leur manche. Il vous faudra donc jouer vite !

Pas mal de tactiques de blocage et de déplacements optimisés sont à prévoir. Par exemple, si vous brisez un sceau, vérifiez bien que cela ne favorise pas davantage vos adversaires plutôt que vous !
Seulement voilà, pour récupérer un sort, il faut justement avoir brisé un sceau de niveau équivalent au préalable ! 😉

Contrairement à ce que vous pourrez lire dans les avis de certains sites, si on ne fait qu’une seule partie (avec seulement l’école niveau 0 donc), on passe complètement à côté de la réelle profondeur du jeu qui révèle justement toute sa saveur une fois qu’on utilise (voire maîtrise !) les autres écoles de magie, lesquelles permettent d’avoir un gameplay très varié ajoutant à cette mécanique de base à la fois de la compétition (course aux points de victoire), de la confrontation et des coups de Jarnac, bien sûr !

Pour conclure, Archimage est un jeu original qui regroupe plusieurs styles de jeu et avec tout plein de jets de dés. ^_^

À tester, et à plus forte raison si vous aimez les jeux de dicebuilding comme Quarriors.

Pour aller plus loin :
– le covering de Ludovox.
– la fiche BoardGameGeek.

La Forêt Mystérieuse : Dora l’Exploratrice superbement dessinée ! (mais pas que ^^)

La Forêt Mystérieuse

La Forêt Mystérieuse, tirée tout droit de l’univers de la BD « Wormworld Saga », fait tout de suite forte impression grâce à ses dessins magnifiques. Il s’agit là d’un jeu pour toute la famille à partir de 6 ans, pour deux à quatre joueurs et pour des parties d’une durée moyenne de 20/30 minutes.

La Forêt Mystérieuse est un jeu coopératif dans lequel vous allez mettre votre mémoire au défi. Le principe est simple : vous allez « explorer » votre futur parcours en révélant les cartes du dessus de la pioche et vous allez essayer de mémoriser quels sont les équipements nécessaires pour franchir chaque carte. Une fois que tout le monde est ok, vous allez cacher les cartes et les placer sur le côté. Vous allez ensuite remplir votre sac à dos du maximum d’équipement possible en essayant bien sûr que cela corresponde à votre souvenir. Et enfin, vous allez récupérer les cartes mises de côté et parcourir la Forêt Mystérieuse pour de bon ; et ce, jusqu’à la rencontre de la terrible Reine des Draconia !

Un jeu très beau avec plein de petites subtilités qui vous feront passer un moment bien agréable !

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric Trac

CS Files : Entrez dans la peau d’un profiler !

CS files

CS Files est un jeu d’enquête et d’identité secrète de Tobey Ho et édité chez Iello dans lequel vous allez incarner un profiler aux prises avec une scène de crime sordide…

Une partie de CS Files ira très vite 20/30 minutes pour des joueurs assez confirmé (conseillé à partir de 14 ans) et pour un minimum de 4 joueurs et allant jusqu’à 12 ! Et oui, pour ne pas que cela soit trop facile de déterminer qui est qui, il vaut mieux être nombreux. ^^

En début de partie, déterminez qui fera le médecin légiste. C’est lui qui aura toute les réponses et qui aiguillera les profileurs pour trouver QUI est le meurtrier, quel est sont alibi et de quelle manière il a commis son crime !

Le légiste va donc distribuer des rôles à chaque joueur (profileur ou assassin) et chacun d’entre eux va alors disposer des cartes devant lui (des cartes alibi et des cartes preuves). Un peu comme dans Les Loups-Garous de Thiercellieux, le légiste va demander à tous de fermer les yeux, puis l’assassin va d’abord ouvrir les yeux (lol) et montrer au légiste les cartes qu’il souhaite utiliser parmi celles placées devant lui. Enfin, tout le monde va ouvrir les yeux et va essayer de résoudre l’enquête ! Évidemment, le légiste n’a pas le droit de parler mais il pourra les mettre sur la bonne voie grâce à des cartes d’indices. Quant à l’assassin, il va bien sûr devoir brouiller les pistes au maximum afin de ne pas être découvert.

Un excellent jeu de semi-coopération avec un meurtrier en plein milieu pour bien embêter tout le monde ! Une ambiance… à tester ! 🙂

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric-Trac.

Tokaido : petite rando sur la route Japonnaise !

Tokaido, la petite perle d’Antoine Bauza est de retour en magasin. 🙂

Parcourez la route du Tokaido (route existante au Japon et qui est un axe de circulation important entre Tokyo, Kyoto, Osaka et Kobe) afin de récupérer un maximum de points de victoire de moult façons différentes.

Lorsque vous jouez, vous allez déplacer votre personnage jusqu’au point d’arrêt qui vous intéresse MAIS, attention, car tous les espaces libres que vous laisserez seront disponibles pour vos adversaires ! Vous aurez donc beaucoup de manières de faire des points : en vous arrêtant sur les mêmes lieux (mer, montagne, foret) afin de former un panorama, en vous arrêtant à la boutique de souvenirs (plus vous aurez de souvenirs différents plus vous aurez de points), en vous arrêtant au temple afin d’y laisser quelque offrande etc .

Vous pourrez également approfondir cette expérience visuelle et poétique grâce à ses extensions : Crossroads et Matsuri !

 

Pour les amis de la poésie et du zen, avec ou sans extension, avec stratégie ou non, Tokaido se dégustera avec un grand plaisir. Des parties assez rapides de 30/40 minutes pour 5 joueurs maximum.

À tester absolument !!!

Plus d’infos , ou (mais en fait c’est la même chose^^).

Vous pouvez aussi consulter la fiche Tric-Trac.

Andor : Chada & Thorn, la version 2 joueurs !

andor chada-thorn

Andor : Chada & Thorn, est la version deux joueurs du désormais classique Andor. Toujours en coopération, cette adaptation est sans conteste une réussite !

Avec ce jeu à deux, nous restons dans le même univers et le même thème, mais c’est l’objectif qui va différer. Dans cette version, vous et votre coéquipier(e) devrait parcourir les terres d’Andor le plus vite possible afin de ne pas vous faire trucider par l’infâme monstre qui vous court après. Mais hélas courir vite ne suffira peut être pas, car non seulement vous rencontrerez des tas d’obstacles (monstres, pièges, catastrophe naturels …) mais en plus il vous faudra arrivé en même temps sur la case final .

Vous devrez donc être bien coordonné et bien vous entraider pour parvenir au bout de cette course poursuite !
Andor chada

L’on retrouve les sensations du jeu de plateau avec cependant un léger stress supplémentaire (qui est plutôt agréable) qui rajoute un peu plus de pression ! 

A tous les couples, ce jeu est fait pour vous !!!

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

%d blogueurs aiment cette page :