Unlock, le jeu d’escape room, est arrivé ! Parviendrez-vous à vous échapper ?

Unlock, le petit dernier de chez Space Cowboys (Time Stories, Splendor, etc…), sort enfin et ce sera d’ailleurs votre but : sortir !
Unlock - boite et couverturePour ceux qui ne sont pas encore familiers de la chose, Unlock est un jeu d’escape room. En gros, vous êtes enfermé quelque part, généralement à plusieurs personnes, et votre but sera de résoudre des énigmes pour pouvoir sortir dans un temps limité.

Ici, on vous propose de tenter l’expérience mais, cette fois, en restant tranquillement autour d’une table. On commence par télécharger l’application Unlock (application gratuite sur iOS et Android) et c’est parti ! L’appli propose d’ailleurs un mini scénario tutoriel en 10 minutes pour vous immerger directement dans le jeu.
La mécanique est très simple : vous avez, en plus de l’appli, des cartes de différentes couleurs :
– Les cartes rouges sont des objets qui pourront parfois se combiner à d’autres objets.
Par exemple, la carte « 11 » est une clef et la carte « 35 » est une porte.
11+35 = 46 : cherchez la carte 46 dans le deck.
Elle s’y trouve ? La clef ouvre la porte : retournez la carte et avancez dans l’aventure !
– Les cartes vertes sont des machines qui nécessitent des manipulations. Souvent, il vous faudra avancer dans l’aventure avant de comprendre comment une machine fonctionne exactement. Il s’agira de combiner des cartes spécifiques.
– Les cartes jaunes sont des codes à 4 chiffres (cadenas, digicodes, etc.) qui requièrent une combinaison à saisir directement dans l’application mobile pour continuer. C’est l’app qui vous donnera la marche à suivre selon votre résultat.
– Les cartes grises peuvent être… tout le reste ! Des lieux, des résultats d’action (une pénalité de temps – la perte de précieuse minutes – si vous vous trompez par exemple) ou des modificateurs.

Unlock - principeLe jeu se termine dès que les joueurs auront résolu la dernière énigme avec la carte « Exit », et tout ça, en moins d’une heure  ! Car, oui, le jeu se déroule en temps réel. Si le temps vous manque ou que vous êtes bloqué à un moment, vous pourrez utiliser l’appli qui fournira des indices sur votre demande. ^^
Vous trouverez dans la boite 3 scénarios différents :
La Formule : Récupérez un sérum élaboré par un mystérieux scientifique en vous introduisant dans son laboratoire secret.
Squeek & Sausage : Déjouez les plans de l’infâme professeur Noside dans ce scénario au look cartoonesque à souhait.
L’Île du Dr Goorse : Le scénario le plus costaud de la boite où vous allez visiter l’île d’un milliardaire excentrique collectionneur d’antiquités ; seulement, celui-ci tentera de vous piéger tout au long de l’aventure…

En résumé, Unlock est un jeu vraiment immersif et qui retranscrit parfaitement les sensations d’un véritable Escape Room, un indispensable pour votre Ludothèque, donc. 😉

D’ailleurs, il est nominé pour l’As d’Or à l’occasion du Festival International des Jeux de Cannes qui aura lieu à la fin du mois. 😉

Pour aller plus loin :
– Le mini-scénario tutoriel téléchargeable gratuitement.
– La vidéo du tutoriel.
– La fiche Ludovox.
– La fiche Tric Trac.
– Pour ceux qui souhaitent essayer un véritable Escape Room, allez donc passer la porte de nos compères d’Adventure Rooms Toulon !

À très bientôt en boutique !

Dobble le petit jeu (mais costaud) devenu un classique !

dobble-2

 

Dobble, on ne présente plus ce petit jeu, et pour cause il est devenu un incontournable. Décliné en multiple variantes, Dobble des marques ,  en corse , la version kids , la version chiffres et forme … et j’en oublie certainement, c’est pire que Martine. ^^

Bref ce petit jeu de rapidité/observation, pour tout âge et pour des parties d’une durée moyenne de 15 minutes n’à plus rien a prouver. MAIS du coup on à tendance à l’oublier … ce qui est bien dommage car il s’adaptera a tout type de soirée, et à tout type de gens. Dans chaque boite, vous trouverez 5 variantes utilisant les mêmes cartes.

dobble

Le petit dernier de la gamme n’est autre que la version Star Wars !!!!!!! Tin Tin Tin

dobble-star-wars

Pour les fêtes, pensez-y, si vous ne connaissez pas (c’est possible oui oui), si vous ne l’avez pas ou pour faire un cadeau, il sera parfait !!!
dobble-3

Pour aller plus loin :
Le lien vers le site de l’éditeur

7 Wonders, le nouveau grand classique du jeu de société

7 Wonders est là à temps pour Noël cette année. 🙂

7 Wonders
7 Wonders est un jeu d’Antoine Bauza sorti en 2010 édité chez Repos Prod pour des parties de 2 à 7 joueurs à partir de 7 ans et ne dépassant pas 45 minutes qui vous propose de développer une des civilisations de l’Antiquité jusqu’à son apogée.

Encensé par la presse ludique et croulant littéralement sous des dizaines de récompenses internationales, souvent prestigieuses, le public ne dément toujours pas le succès de 7 Wonders qu’il continue de plébisciter avec plus d’un demi-million d’exemplaires vendus à travers le monde.

Et ce n’est pas étonnant au vu des nombreuses qualités de ce jeu à la fois simple, rapide, original, stratégique et d’une grande accessibilité. Rajoutez à cela qu’il est doté d’un superbe graphisme signé Miguel Coimbra et d’une thématique toujours attrayante et vous obtenez un jeu presque parfait.
7 Wonders7 Wonders est un jeu de draft ; il s’agit d’une mécanique de jeu bien particulière issue originellement des jeux de cartes à collectionner (notamment Magic : the Gathering) où chaque joueur se voit confier une main de sept cartes, en joue une et passe le reste à son voisin. Et ainsi de suite jusqu’à épuisement des cartes.
Ici, on répétera ce processus à deux reprises, illustrant ainsi la traversée des âges de l’Antiquité de votre noble civilisation et chaque nouvel Âge introduira des cartes qui lui sont propres avec son niveau d’évolution (plus de ressources, plus de points de victoire etc.).
Les cartes représentent des ressources naturelles (marron), des produits manufacturés (gris), des atouts commerciaux (jaune), des bâtiments publics (bleu), des installations militaires (rouge), des lieux dédiés aux études à la science (vert) et des guildes (violet) avec un coût de construction et parfois une possibilité de chaînage, c’est-à-dire que la présence d’un certain bâtiment dans son jeu permet l’éventuelle édification gratuite d’un bâtiment plus avancé plus tard dans la partie, et notamment d’un âge sur l’autre.
Le score final de chaque joueur est établi selon un barème propre à chaque type de cartes. Pour gagner, il vous faudra donc anticiper et tenir compte des orientations choisies par vos adversaires, et notamment celles de vos deux voisins de table car ce sont les seuls joueurs avec qui vous pourrez interagir.
7 Wonders est objectivement un très bon jeu. Accessible, efficace et rapide, c’est un must pour toute ludothèque qui se respecte et même pour toute famille au même titre qu’un Dobble ou un Monopoly.

Avec un succès toujours non démenti, 7 Wonders dispose aujourd’hui de quatre extensions : Leaders, Cities, Babel et le Wonderpack. Récemment, il s’est même vu porté dans un format pour deux joueurs avec le déjà tout aussi célèbre 7 Wonders Duel.

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric-Trac.
– la fiche BoarGameGeek.
– le site officiel du jeu.

4 Gods : Four Gods… ou For Gods ? ^_^

4-gods4 Gods est un jeu familial à partir de 8 ans de Christophe BOELINGER, (à qui l’on doit notamment le superbe Archipelago) édité chez Ludically et d’une durée variable assez intéressante et originale, car plus il y aura de joueurs et plus le jeu sera court ! Oui, car le monde sera créé par plus de petites mains et donc plus vite ! Cette durée ira de 20 à 40 minutes maximum.

Le principe assez Carcassonnesque (rapport au célèbre jeu de tuiles Carcassonne) vous demandera de créer un monde via les pouvoirs de différents dieux, et cela, tous en même temps. QUOI tous en même temps ?! Eeehh oui, tous les joueurs vont créer ce monde ensemble et poser leurs tuiles en même temps, ce qui peut faire croire à un jeu anarchique car la rapidité pourrait faire basculer la stratégie, mais il n’en est rien !
Rien ne sert de courir, il vaudra mieux placer quelques tuiles par-ci par-là et bien les placer plutôt que d’en mettre plein au risque de donner des points à nos adversaires !

4 Gods est une mine de bonnes idées très bien exploitée ! Par exemple, les dieux rapporteront des points de leur type (forêts, mers, plaines ou montagnes) au joueur qui l’incarne, MAIS vous pouvez vous emparer d’un dieu encore libre à tout moment dans la partie ! C’est génial, plutôt que d’avoir son dieu au démarrage et d’essayer d’aller en son sens, on va plutôt observer comment le monde évolue et prendre le dieu qui sera le plus approprié. Mais comme tout se fait en même temps, réfléchissez vite sinon quelqu’un l’aura pris à votre place !
Un autre exemple, bien qu’il faille être un minimum rapide, cela peut vous jouer des tours si vous avez trop pioché de tuiles que vous n’avez pas utilisées car vous devrez les défausser ET vous ne pourrez plus en piocher de nouvelles, ce qui laissera la possibilité à vos adversaires de piocher dans votre défausse personnelle !

4-gods-2

En bref 4 Gods est un excellent jeu : simple, rapide et qui peut s’avérer très complexe ! Un peu de gestion, un peu de stratégie, un peu d’opportunité, un peu de fourberie, tout cela mélangé avec un peu de rapidité pour speeder les plus lents et paf vous avez un superbe jeu !

À tester absolument !

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Fantasy, le petit jeu qui met tout le monde d’accord !

fantasyFantasy, ce petit jeu culte et donc incontournable, avec des peuples fantastiques qui veulent dominer le monde est de retour en boutique !

Accessible à tout âge pour des parties d’environ 15/20 minutes, depuis des années, ce grand classique des petits jeux imaginé par Sylvie Bare, illustré par Frank Dion, édité et distribué par Asmodée a fait rigoler des milliers de tablées. Beaucoup d’entre nous ont des souvenirs de ces mémorables batailles Fées aussi endiablées qu’imprévisibles ou des fameux hold-ups de parties à coups de Farfadets ! lol

Dans Fantasy, le principe est très simple : à chaque tour vous aller piocher une carte, puis vous allez poser une carte devant vous et effectuer l’action indiquée sur la carte. Voilà, vous savez jouer ! ^^

Le but est d’avoir le plus de personnages devant vous à la fin de la partie et, du coup, les actions que proposent les différents peuples vont vous permettre de piocher des cartes supplémentaires, de piquer des cartes à vos adversaires, d’empêcher vos adversaires de jouer…

fantasy-2

Vous pourrez trouver également l’extension du jeu qui rajoute de nouveaux peuples et donc des possibilités et qui s’appelle tout simplement… Fantasy II. ^^

fantasy2-3

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Star Wars Rebellion ou le kif absolu de disposer d’une Étoile Noire pour annihiler des systèmes !

Star Wars Rebellion - facingStar Wars Rebellion est un jeu pour 2 à 4 joueurs de Corey Konieczka paru chez Fantasy Flight Games et édité en France par Edge.
Pour vous mettre l’eau à la bouche, vous pouvez visionner ce tout petit teaser made in FFG. 😉

Dès l’ouverture de la boîte on est frappé par la qualité du matériel. FFG n’a pas lésiné et ils ont bien fait ! Qui s’en plaindrait ? ^^
La boîte de Star Wars Rebellion regorge de figurines de très bonne facture (assez détaillées pour être peintes) et de cartes parfaitement illustrées, le tout contribuant à vous immerger pleinement dans l’univers de Georges Lucas. Les joueurs du jeu de cartes Star Wars et autre X-Wing seront familiarisés d’emblée puisqu’ils reconnaîtront des graphismes déjà utilisés pour ces autres jeux de la licence.
Star Wars Rebllion - contentBon, vous avez compris, l’immersion c’est bon. Qu’en est-il du gameplay ?
Comme à l’accoutumée pour un jeu de cet acabit, les parties tournent autour des trois heures pour une table pleine (comptez deux heures à trois joueurs, par exemple) et il vous faudra compter une heure d’explication de règles lors de votre première partie.
Néanmoins, que cela ne refroidisse aucun d’entre vous, car, à l’instar du Trône de Fer, FFG a su élaborer un jeu à la fois riche et complexe sans tomber dans le compliqué et, passé deux tours de jeu (et non pas une partie entière), vous aurez tout compris.
En effet, la masse d’informations initiale provient surtout des précisions inhérentes au genre (gros jeu gamer) qui souvent tombent sous le sens mais qu’il faut énoncer afin de donner à chaque joueur des chances égales. Il n’y a donc pas de difficulté particulière pour prendre le jeu en main.

En début de partie le(s) joueur(s) rebelle(s) détermine(ent) l’emplacement de la base secrète de l’Alliance. C’est cette même base qu’il incombera au(x) joueur(s) de l’Empire de découvrir et de détruire… gnark gnark gnark
Pour ce faire, l’Empire dispose d’un arsenal impressionnant dont la fameuse Étoile Noire, la gigantesque station de combat capable d’anéantir tout un système planétaire. Et vous le pourrez en jeu ! Oui, Monsieur. il y a même de gros jetons « champs d’astéroïdes provenant d’une destruction massive » prévus à cet effet de manière à recouvrir toute une planète pour matérialiser le fait… ben… qu’elle est plus là quoi. ^^
Côté Rebelle, on est pas en reste : essayez donc de contrer Mon Motma dans une action diplomatique et vous comprendrez !
On prend donc grand plaisir à jouer fluff et le kiff est au rendez-vous. 🙂

La mécanique de jeu rappelle par moments celle de La Guerre de l’Anneau notamment sur le fait que toutes les actions se font par l’intermédiaire de chefs de guerre (vos Leaders) qui vous permettront de remplir des missions (diplomatiques, militaires ou de renseignement), bouger vos troupes et, bien sûr, attaquer l’ennemi !
En fait, il y a deux rôles essentiels dans chaque camp (pour faire simple, l’Amiral gère la flotte tandis que le Général gère les troupes au sol) qui vont jouer successivement : l’Amiral rebelle joue, puis c’est au tour de l’Amiral impérial, ensuite le Général rebelle suivi du Général impérial et ainsi de suite. Lorsque tous les joueurs ont passé, la phase d’assignation des missions est terminée et l’on peut attribuer des mouvements de troupes.
La communication entre les deux joueurs est essentielle pour planifier correctement ses actions tout en sachant bluffer pour que vos adversaires ne comprennent pas forcément ce que vous allez faire étant donné que les différentes missions auxquelles vous allez assigner vos leaders sont des cartes et que c’est cette main de cartes Mission qui sera le centre névralgique de votre stratégie.

Concernant les combats, le système est tout bête et donne un rendu assez « réalistique ». Vos unités vous procurent, selon leur puissance respective, des dés rouges et/ou noirs aux faces identiques. Les dés noirs font des dégâts aux unnités légères et les rouges aux unités loiurdes. Néanmoins, le symbole de dégât critique vous permettra de passer cette barrière. C’est ainsi qu’avec beaucoup de chance l’aide de la Force un X-Wing peut tout à fait occasionner des dégâts à un Star Destroyer…

Vous l’aurez compris, après notre partie teste Styar Wars Rebellion nous a véritablement conquis.

Enfin, notons pour les plus passionnés que vous pouvez même apprendre à peindre les figurines du jeu via un tutoriel sur la Tric-Trac TV !

Pour aller plus loin :
– la fiche Ludovox.
– la fiche Tric-Trac (93/100).
– la fiche Board Game Geek (8.7/10).

 

Tides of Time : Construisez un empire … ou pas !

tides Of Time

Tides of Time est un jeu stratégique avec des mécaniques de draft et d’objectifs secrets pour deux joueurs à partir de 10 ans et pour des parties d’environ 20 minutes !

tides of time 3

Dans Tides of Time le principe est simple, vous devez construire un empire, le plus beau et puissant possible. Pour ce faire vous disposez de bâtiments qui vont vous rapporter des points de victoire en fonction de leur besoin (posséder tel ressource, être majoritaire sur tel ressource etc …).

Comment procéder : Chaque joueurs à en main 5 cartes de bâtiment. Ils vont en sélectionner une qu’ils vont placer devant eux puis ils vont passer les 4 cartes restantes à l’adversaire. Ils vont continuer ainsi jusqu’à ce que les deux joueurs aient 5 cartes devant eux, ils procéderont donc au décompte des points !

Répéter ce système sur 3 âges, et la partie est terminé ! Ou presque … puisque à chaque âge vous allez sélectionner une carte qui sera un objectif supplémentaire (et rapportera donc des points supplémentaires) à la fin de la partie !
Tides of Time 4

Tides of Time est clairement un jeu qui sera de plus en plus tactique et stratégique au fur et à mesure des parties. Car le jeu ne contenant que 18 cartes, lorsque vous les connaîtrez par cœur, vous pourrez anticiper les coups de votre adversaire !

Petit, simple, stratégique … à tester !

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Cap’taine Carcasse : Stooooop … euuuuh non encore !!

cap-taine carcasse

Cap’taine Carcasse est un petit jeu familial à partir de 7/8 ans pour 2 à 5 joueurs et pour des parties d’une durée moyenne de 15/20 minutes !

Il s’agit d’un jeu de stop ou encore (prendre des risques ou pas). Le principe est simple vous allez révéler des cartes de la pioche une par une, chaque carte vous rapporte soit des points de victoire soit des bonus (même parfois les deux), ET vous pouvez en révéler autant que vous voulez ! MAIS si vous révéler deux fois la même carte, alors tout est perdu vous ne gagnez rien et passer votre tour !
cap'tain carcasse 2

Simple et efficace, Cap’taine Carcasse saura vous faire passer un agréable moment, vous y trouverez également des combinaisons génial et le moyen d’embêter vos adversaires ! ^^

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Black Plague ou Zombicide à la sauce médiévale !

zombicide-black-plague

Zombicide : Black Plague, les zombies débarquent au moyen-âge ! Des nouveaux personnages, des nouveaux pouvoirs, des nouveaux lieux, des nouveaux scénarios … bref qui ressemble mais qui n’est pas pareil quand même !

Zombicide-Black-Plague-4

Dans Black plague, une des très grande avancé du jeu et de son organisation, est la disparition des fiches de personnage au profit d’une plaquette extrêmement pratique. Vous pourrez désormais distinguer votre bras gauche de votre bras droit (oui y’en a qui ont du mal …), vous pourrez placer des objets dans votre sac à dos et surtout vous pourrez mettre un plastron ou une armure sur votre personnage . (Ben oui au moyen-âge les armures sont monnaie courante)

zombicide BP zombies

Des nouveaux zombies dont un nécromancien particulièrement agaçant, puisqu’il peut apparaître n’importe où. Ce dernier devra rejoindre un point sur la carte, courez lui après et tuer le avant sinon … SURPRISE ^^!Zombicide-Black-Plague-2 Zombicide-Black-Plague-Board-Game-2

Des nouveaux personnages grave classe : un guerrier, une none, un elfe …

Nouvelle univers pour ce superbe jeu de coopération qui arrive encore a nous surprendre malgré toutes ses extensions et ses 3 années de jeux.

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Jamaica, la course de pirates de retour sur les étals !!

Jamaica 1

Jamaica, la course de pirates pour toute la famille est de retour sur les étals.

Il s’agit d’un jeu de Bruno CATHALA, sortie en 2007. Très simple d’accès, il sera adapté à tout les membres de la famille à partir de 6/7 ans.

Pour espérer l’emporter il faudra être le plus riche possible à la fin de la partie. Vous pourrez donc soit, accumuler des pièces d’or (huuuuum) soit naviguer très vite afin de franchir la ligne d’arriver avant les autres et gagner plein de pièces d’un coup. Mais pendant la course, en fonction des lieux dans lesquels vous vous arrêterez, il faudra payer de l’or si vous vous arrêtez dans un port ou nourrir votre équipage si vous vous trouvez au milieu de l’océan. Il faudra donc bien gérer ses cales afin de toujours avoir de la nourriture et de l’or, mais bien sur c’est sans compter sur les attaques de pirates (les autres joueurs ^^) qui pourront vider une de vos cale en cas de victoire.

Un tour de jeu est simple, le joueur actif va lancer 2 dès, puis il va sélectionner quel dès sera jouer en premier pour symboliser « le jour » et l’autre dès symbolisera donc « la nuit ». Puis il va choisir une carte dans sa main (parmi les 3 qu’il possèdes) afin que les résultats des dès soit le plus optimal possible. Les cartes propose d’avancer, de reculer (si si ça peut être utile pour faire la guerre ^^), de récupérer de l’or, récupérer de la nourriture et des cannons pour favoriser la victoire en cas de bataille.

 

Jamaica

Voila, Jamaica est magnifiquement illustré ce qui est très agréable, vous y trouverez un peu de hasard et un peu de stratégie, mais surtout beaucoup de fun. ^^

Amusez-vous bien !!

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

%d blogueurs aiment cette page :