Captain Sonar ou comment revisiter la bataille navale… Mais en vachement bien ! :)

Captain Sonar

Captain Sonar est un jeu par équipes pour 2 à 8 joueurs signé Roberto Fraga et Yohan Lemonnier, illustré par Erwin et Sabrina Tobal, édité chez Matagot et pour des parties de moins d’une heure.
Captain SonarDans Captain Sonar, vous et vos coéquipiers contrôlez un sous-marin qui essaie de localiser un sous-marin ennemi afin de le couler avant que celui-ci n’en fasse autant !
Pour manœuvrer votre bâtiment, il y aura donc 4 rôles clés (dont la répartition dépendra du nombre de joueurs) : le Capitaine qui décidera de la route à suivre, le Second qui décidera des systèmes à utiliser (sonar, torpilles…) en coordination avec l’indispensable Mécanicien sans qui ce fleuron de technologie ne serait qu’une simple barcasse en forme de cigare roulant au gré des flots, et enfin, le Détecteur, c’est-à-dire celui ou celle à qui la lourde tâche d’être vos yeux et vos oreilles sous la mer incombera.

Chaque équipe prend place de part et d’autre d’un paravent et se place idéalement de manière symétriquement inverse (pas comme sur le schéma ci-dessous donc ^^), c’est-à-dire avec le Capitaine en face du Détecteur adverse, etc.

captain sonar

Chaque joueur reçoit un carton plastifié ainsi qu’un feutre effaçable afin de pouvoir noter ses actions et le Détecteur reçoit un calque transparent en plus (afin de pouvoir noter les mouvements de l’ennemi).
Ce dernier notera donc les mouvements du bâtiment ennemi en écoutant les conversations de l’équipe adverse, et notamment les ordres de leur capitaine pour reproduire leurs déplacements sur son calque.
Le Capitaine quant à lui donnera les ordres pour diriger son sous-marin et ainsi éviter les îles et autres avaries techniques dont l’avertira le Mécanicien qui doit casser (sic !) un élément du bord à chaque mouvement du bâtiment afin de le maintenir à flots. Et c’est justement pourquoi le Second est placé entre ces deux-là ! Car il faudra ménager la chèvre et le chou (oui sous l’eau , c’est possible ! :P) pour pouvoir activer les différents systèmes en tenant compte à la fois des avaries et des directions données par le Capitaine.
Vous l’aurez compris, l’acuité du Détecteur ainsi que la communication et la coordination au sein de l’équipe seront déterminantes pour remporter la victoire car, c’est bien connu, un capitaine n’est rien sans son équipage.

Clairement, Captain Sonar est avant tout un jeu où l’on s’amuse et on sent bien là toute la patte de Roberto Fraga dont on connaît le penchant pour les ambiances déjantées et survoltées (cf. Pingo Pingo ou Doctor Panic). Le matériel est simple et les options de jeu multiples (plusieurs cartes avec différents niveaux de difficulté) avec une rejouabilité presque infinie et une ambiance mémorable. Vue de l’extérieur, une partie de Captain Sonar opposant deux équipes de 4 personnes ressemble à une partie de baby-foot d’adolescents : bruyante, animée, provocante, voire irrévérencieuse, et délicieusement attachante. 🙂

Captain Sonar propose deux modes de jeu : tour par tour et temps réel. S’il est indispensable de faire vos premières parties en mode tour par tour pour bien assimiler les mécaniques et acquérir une certaine fluidité, une fois que vous aurez testé le mode temps réel, vous ne pourrez plus vous en passer (excepté pour initier de nouveaux joueurs, bien sûr !) et cela rendra le jeu encore plus addictif !

Immersif, drôle à souhait et irrémédiablement jouissif, Captain Sonar est une réussite et probablement l’un des meilleurs jeux par équipes du marché à l’heure actuelle.

NB : En dépit de qui est indiqué sur la boîte (14+),  le jeu est très accessible, et ce, dès 10 ans, voire 8 ou  9 ans pour les enfants de gamer. ^_^
En effet, la plupart des postes dans le sous-marin nécessitent « juste » le maniement d’un feutre afin d’entourer des objectifs ou tracer des points de repères sur une carte.

Pour aller plus loin :
– la fiche Ludovox.
– la fiche Tric-Trac.
– la fiche BoardGameGeek.

Monuments, la troisième extension pour Cyclades !

Cyclades - Monuments

Monuments est la troisième extension pour Cyclades, le jeu de conquêtes mythologiques de chez Matagot signé Ludovic Maublanc et Bruno Cathala (Who else ? ^^). Les illustrations quant à elles sont d’Angelica Costamagna, Sabrina Tomal et Olivier San Filippo.
Cyclades - MonumentsIci, on découvrira dix monuments (ainsi que les cartes de profils correspondantes) dont on en tirera quatre au hasard au début de chaque partie.
Vous  érigerez ainsi des temples à la gloire de Zeus ou de Poséidon, une grande université en l’honneur d’Athéna ou encore une citadelle sous la protection d’Arès. Ces dix nouvelles figurines de bâtiments vous donneront accès à des pouvoirs uniques qui vous amèneront à la victoire !
Et pour cause ! On parle quand même d’obtenir un bateau gratuit durant la phase de revenus ou de sacrifier un navire afin d’obtenir directement une créature mythologique en échange (je vous laisse imaginer la combo dévastatrice de posséder les 2 en même temps) ou bien encore de ne plus avoir de limite au nombre de philosophes que vous pouvez acheter dans le tour ! o_O
En gros, il sera impossible aux joueurs d’ignorer ce nouveau paramètre et les obligera à intervenir pour rendre les parties encore plus dynamiques !

Cette extension poursuit donc le travail de « prime à la construction » initié par les auteurs dans Titans. Le but est clairement d’encourager les joueurs à ne pas « bétonner » les parties en attendant de manière fourbe et opportuniste que d’autres construisent les métropoles pour pouvoir faire une razzia dessus dans le même tour et ainsi boucler la partie du même coup.

Bien évidemment, Monuments est entièrement compatible avec le reste de la gamme et totalement indépendante des autres extensions.

Enfin, vous l’aurez compris, ne pas posséder Monuments serait un crime pour tout possesseur de Cyclades. 😉

Pour aller plus loin :
– la fiche Ludovox.
– la présentation sur la Tric-Trac TV.
– la fiche de l’éditeur (éditions Matagot).

Edenia : La course de moutons intersidéral de l’espace !

edenia

Edenia est un jeu familial dans un univers super fun : « une course de moutons dans l’espace » ! Accessible à partir de 8 ans, jouable jusqu’à 4 joueurs et pour une durée moyenne de 30 minutes.

Ne vous fiez pas à son apparence simpliste, il se trouve que le jeu regorge de possibilités, ce qui lui permet d’être suffisamment profond pour passer un très agréable moment et ce sur plusieurs parties.

Dans Edenia, vous contrôlez 3 moutons et votre but est de les envoyer le plus rapidement possible sur la planète remplie de vert pâturages. Donc à chaque tour vous allez choisir un de vos moutons, choisir une voie stellaire et le faire avancer au maximum de la voie. Puis vous pourrez révéler une tuile (une seule par tour) afin que sa progression soit plus longue. Il se peut donc que le chemin que vous avez choisi n’aille pas du tout dans la direction choisi …

Vous pourrez également tomber sur des planètes annexes que vous pourrez coloniser en y plaçant votre drapeau. Vous trouverez également des planètes naines, qui vous donneront des artefacts (bonus bien badass ^^).

En plus de tout cela vous disposerez de Turbo trèfles (trop cool lol) qui vous servira un pour plein de chose (récupérer des artefacts, sauter par dessus des moutons, activer des télépoteurs etc …)

edenia-1

Plusieurs fin possible :
– Etre le premier a mettre ses 3 moutons sur Edenia
– Arriver pile poil à 42 points de victoires
– Avoir le plus de points de victoires lorsque un certain nombre de moutons sont arrivé sur Edenia

Enfin il y a beaucoup de façon de faire des points, c’est ce qui fait la richesse de ce petit jeu :
– Quand un moutons arrive a destination (15, 12, 10, 9 etc … points de victoires)
– Les artefacts (entre 3 et 5 points de victoires)
– Coloniser une planète (7 points de victoire pour vos drapeaux)
– Les turbo trèfles ( 1 point chacun) (ils sont très pratique pour arriver exactement à 42 points de victoires ^^)

Un excellent jeu, pendant lequel on se marre, on passe un bon moment et on ne se prend pas la tête !

A TESTER !!

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Isle of Skye : le Spiel 2016 à un goût de reviens-y !!

isle-of-skyeIsle of Skye est un jeu familial à partir de 8/10 ans, jusqu’à 5 joueurs pour des parties d’une durée moyenne de 40/50 minutes.

Isle of Skye est un jeu de stratégie à la manière de Carcassonne. En effet, vous allez récupérer des tuiles représentant des décors (forêts, montagnes, etc …) et vous devrez les placer au mieux afin de gagner un maximum de points.

Ne vous méprenez pas, il y a des similitudes avec des jeux connus mais il y a surtout des différences ! La première est qu’il va y avoir une phase d’enchères afin de récupérer les tuiles qui vous intéressent,  vous n’allez pas piocher des tuiles au hasard, vous allez mettre en vente les vôtres et vous allez acheter celles de vos adversaires. Vous pourrez également mettre vos propres tuiles à un prix exorbitant afin que personne ne les achète et que vous puissiez les conserver pour vous.

Deuxième chose, chaque joueur va créer son petit monde individuellement, ce qui va permettre de créer des stratégies en anticipant les tuiles à venir.

Et enfin, la dernière différence avec les autres jeux de tuiles que vous connaissez est que vous allez avoir des objectifs tirés au hasard à chaque partie ET qui ne seront valables que pour 2 manches sur 5 ! Il faudra donc constamment peser le pour et le contre lorsque vous achetez une tuile, car elle ne vous donnera des points que dans 2 phases sur 5… Parfois, des tuiles spéciales vous donneront des points à chaque manche, mais encore faut-il le remarquer…^^

Un jeu qui allie stratégie de placement, enchères, anticipation, gestion (de son argent)… Ouaaaaa ! Tout ça accessible à toute la famille… Je dis BANCO !! ^^

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Matsuri : La deuxième extension poétique pour Tokaido

Matsuri, la deuxième extension pour le zénifique Tokaido est arrivée sur nos étals ! \o/

tokaido-matsuri

Cette dernière venu dans le monde poétique et japonisant de Tokaido met à l’honneur les fêtes traditionnelles japonaises. Elle rajoute de la stratégie et des choix (tout comme sa grande sœur Crossroads mais en plus approfondie), ce qui permettra désormais de jouer avec une ou deux extensions afin de complexifier le jeu selon ses goûts. Matsuri permettra également de choisir parmi seize nouveaux personnages et le pouvoir des festivités se déclencheront à chaque relais.

Ami de l’ambiance sympathiquement asiatique ne vous privez pas de cette perle ludique !

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric-Trac.

Les Inventeurs : Gérez votre équipe d’inventeurs ! ^^

les-inventeurs

Les inventeurs est le nouveau jeu de gestion de Frédéric HENRY (à qui l’on doit les Bâtisseurs ou encore Timeline). On retrouve d’ailleurs sa patte dans ce jeu familial (à partie de 8/9 ans), pour 2 à 5 joueurs, et des parties d’une durée moyenne de 30 minutes !

Dans les Inventeurs, vous êtes à la tête d’une équipe d’inventeurs (James WATT, GUTENBERG, ARCHIMEDE …) et vous allez devoir optimiser leurs compétences propre (l’un est bon en chimie, l’autre en math etc …) afin de participer à la création d’un maximum d’inventions !

les-inventeurs-2

Au fur et à mesure de la partie, vous allez pouvoir « améliorer » les compétences de votre équipe pour les rendre meilleurs dans les différents domaine et donc vous permettre de créer encore plus d’invention.

A chaque tour, vous aurez le choix entre 2 actions : envoyer un membre de votre équipe travailler sur une invention (il sera donc occupé pendant un certain temps) OU « libérer » votre équipe afin qu’ils ne soient plus « occupé » et que vous puissiez à nouveau les faire bosser sur autre chose.

Une fois qu’une invention est terminé, les joueurs ayant participé pourront choisir leur récompense (des points de victoires, de meilleurs compétences pour ses inventeurs, ou encore des bonus dont je vous laisse le soin de découvrir).

Il existe plein de façon de faire des points de victoire, à vous de trouver lequel sera le mieux en fonction de vos adversaires et des inventions tiré aléatoirement lors de la partie.

Les Inventeurs est vraiment super, le jeu est simple, beau et beaucoup plus stratégique qu’il n’y parait. Le fait de pouvoir faire des points avec les inventions, avec les inventeurs, avec des récompenses, avec des suites d’inventions …. bref il va falloir réfléchir ! ^^

Et enfin, petit plus qui est vraiment cool, vous trouverez à l’intérieur un livret qui récapitule la vie de chaque inventeur présent dans le jeu ! Super intéressant surtout si comme moi vous ne connaissiez pas Nicole ORESME ou Ada LOVELACE, qui sont des « brutes » de l’invention tout autant que ceux que l’on connait tous.

BREF allez y les yeux fermés !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Crossroads : la première extension zen pour Tokaido

Crossroads, la première extension pour Tokaido est de retour pour les fêtes de fin d’année !

crossroads

Encore plus de poésie, encore plus de zen et surtout encore plus de stratégie ! Et oui, plus de personnages donc plus de possibilités, des cerisiers qui pourront remplacer un paysage pour vous faire gagner plus de points et l’apparition des amulettes qui vous donneront un grand pouvoir !

Si vous avez le jeu de base, n’hésitez pas une seconde ! ^^

À suivre, la prochaine extension pour Tokaido : Matsuri (qui signifie « la fête » en japonais).

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric-Trac.

CS Files : Entrez dans la peau d’un profiler !

CS files

CS Files est un jeu d’enquête et d’identité secrète de Tobey Ho et édité chez Iello dans lequel vous allez incarner un profiler aux prises avec une scène de crime sordide…

Une partie de CS Files ira très vite 20/30 minutes pour des joueurs assez confirmé (conseillé à partir de 14 ans) et pour un minimum de 4 joueurs et allant jusqu’à 12 ! Et oui, pour ne pas que cela soit trop facile de déterminer qui est qui, il vaut mieux être nombreux. ^^

En début de partie, déterminez qui fera le médecin légiste. C’est lui qui aura toute les réponses et qui aiguillera les profileurs pour trouver QUI est le meurtrier, quel est sont alibi et de quelle manière il a commis son crime !

Le légiste va donc distribuer des rôles à chaque joueur (profileur ou assassin) et chacun d’entre eux va alors disposer des cartes devant lui (des cartes alibi et des cartes preuves). Un peu comme dans Les Loups-Garous de Thiercellieux, le légiste va demander à tous de fermer les yeux, puis l’assassin va d’abord ouvrir les yeux (lol) et montrer au légiste les cartes qu’il souhaite utiliser parmi celles placées devant lui. Enfin, tout le monde va ouvrir les yeux et va essayer de résoudre l’enquête ! Évidemment, le légiste n’a pas le droit de parler mais il pourra les mettre sur la bonne voie grâce à des cartes d’indices. Quant à l’assassin, il va bien sûr devoir brouiller les pistes au maximum afin de ne pas être découvert.

Un excellent jeu de semi-coopération avec un meurtrier en plein milieu pour bien embêter tout le monde ! Une ambiance… à tester ! 🙂

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric-Trac.

Tokaido : petite rando sur la route Japonnaise !

Tokaido, la petite perle d’Antoine Bauza est de retour en magasin. 🙂

Parcourez la route du Tokaido (route existante au Japon et qui est un axe de circulation important entre Tokyo, Kyoto, Osaka et Kobe) afin de récupérer un maximum de points de victoire de moult façons différentes.

Lorsque vous jouez, vous allez déplacer votre personnage jusqu’au point d’arrêt qui vous intéresse MAIS, attention, car tous les espaces libres que vous laisserez seront disponibles pour vos adversaires ! Vous aurez donc beaucoup de manières de faire des points : en vous arrêtant sur les mêmes lieux (mer, montagne, foret) afin de former un panorama, en vous arrêtant à la boutique de souvenirs (plus vous aurez de souvenirs différents plus vous aurez de points), en vous arrêtant au temple afin d’y laisser quelque offrande etc .

Vous pourrez également approfondir cette expérience visuelle et poétique grâce à ses extensions : Crossroads et Matsuri !

 

Pour les amis de la poésie et du zen, avec ou sans extension, avec stratégie ou non, Tokaido se dégustera avec un grand plaisir. Des parties assez rapides de 30/40 minutes pour 5 joueurs maximum.

À tester absolument !!!

Plus d’infos , ou (mais en fait c’est la même chose^^).

Vous pouvez aussi consulter la fiche Tric-Trac.

7 Wonders, le nouveau grand classique du jeu de société

7 Wonders est là à temps pour Noël cette année. 🙂

7 Wonders
7 Wonders est un jeu d’Antoine Bauza sorti en 2010 édité chez Repos Prod pour des parties de 2 à 7 joueurs à partir de 7 ans et ne dépassant pas 45 minutes qui vous propose de développer une des civilisations de l’Antiquité jusqu’à son apogée.

Encensé par la presse ludique et croulant littéralement sous des dizaines de récompenses internationales, souvent prestigieuses, le public ne dément toujours pas le succès de 7 Wonders qu’il continue de plébisciter avec plus d’un demi-million d’exemplaires vendus à travers le monde.

Et ce n’est pas étonnant au vu des nombreuses qualités de ce jeu à la fois simple, rapide, original, stratégique et d’une grande accessibilité. Rajoutez à cela qu’il est doté d’un superbe graphisme signé Miguel Coimbra et d’une thématique toujours attrayante et vous obtenez un jeu presque parfait.
7 Wonders7 Wonders est un jeu de draft ; il s’agit d’une mécanique de jeu bien particulière issue originellement des jeux de cartes à collectionner (notamment Magic : the Gathering) où chaque joueur se voit confier une main de sept cartes, en joue une et passe le reste à son voisin. Et ainsi de suite jusqu’à épuisement des cartes.
Ici, on répétera ce processus à deux reprises, illustrant ainsi la traversée des âges de l’Antiquité de votre noble civilisation et chaque nouvel Âge introduira des cartes qui lui sont propres avec son niveau d’évolution (plus de ressources, plus de points de victoire etc.).
Les cartes représentent des ressources naturelles (marron), des produits manufacturés (gris), des atouts commerciaux (jaune), des bâtiments publics (bleu), des installations militaires (rouge), des lieux dédiés aux études à la science (vert) et des guildes (violet) avec un coût de construction et parfois une possibilité de chaînage, c’est-à-dire que la présence d’un certain bâtiment dans son jeu permet l’éventuelle édification gratuite d’un bâtiment plus avancé plus tard dans la partie, et notamment d’un âge sur l’autre.
Le score final de chaque joueur est établi selon un barème propre à chaque type de cartes. Pour gagner, il vous faudra donc anticiper et tenir compte des orientations choisies par vos adversaires, et notamment celles de vos deux voisins de table car ce sont les seuls joueurs avec qui vous pourrez interagir.
7 Wonders est objectivement un très bon jeu. Accessible, efficace et rapide, c’est un must pour toute ludothèque qui se respecte et même pour toute famille au même titre qu’un Dobble ou un Monopoly.

Avec un succès toujours non démenti, 7 Wonders dispose aujourd’hui de quatre extensions : Leaders, Cities, Babel et le Wonderpack. Récemment, il s’est même vu porté dans un format pour deux joueurs avec le déjà tout aussi célèbre 7 Wonders Duel.

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric-Trac.
– la fiche BoarGameGeek.
– le site officiel du jeu.

%d blogueurs aiment cette page :