Vous l’aurez voulu ! La nouvelle extension pour Smash Up est dans les rayons !

La nouvelle extension Smash Up Vous l’Aurez Voulu débarque dans nos rayons !
vous l'aurez voulu
Smash Up : Vous L’aurez Voulu est composé de 5 nouvelles factions que vous allez pouvoir combiner entre elle ou à celles des autres factions de jeu afin de trouver toujours plus de synergies, de combo ou de gameplay rigolos, car oui, Smash Up reste avant tout un jeu fun pour la famille que pour les habitués des jeux de cartes ^^.
Mais cette fois ci la formule est un peu différente car c’est VOUS qui avez décidé de ce qui allez composer cette extension ^^En effet, AEG a demandé à la communauté Smash Up de voter pour savoir quelles factions composeraient  » Vous l’Aurez Voulu  » !

Voyons donc ce qui a bien pu sortir de votre brillant esprit (il ne faudra pas venir vous plaindre ^^) :
Les Héros de mythologie Grecque
Les Dragons vont handicaper vos adversaires en terrorisants les autres factions et en réduisant les points de victoire
Les Requins deviendront plus fort en détruisant (ou mangeant ^^) d’autres unités
Les Super Héros protègeront les autres unités
Les Tornades quand à elles dévasteront les Bases en les détruisant ou encore en déplaçant les unités de Base en Base

Pour aller plus loin :
– Notre fiche de la boite de base (pour ceux qui ne connaissent pas encore bien le jeu)
– La fiche Tric Trac
– La fiche Ludovox

Archimage, devenez le plus puissants des magiciens en faisant tomber les autres !

Archimage est un jeu de dés, de déplacement et de blocage pour 2 à 5 joueurs à partir de 10 ans avec des parties de 45 minutes environ, imaginé par Thorsten Reichwein, édité chez Origames et illustré par Anton Kvarsovarov.
Archimage - boite OrigamesSorti au préalable en 2014 sous le nom de Five Seals of Magic aux États-Unis, Origames (anciennement Superlude Éditions) signe ici une localisation réussie avec une clarification du plateau de jeu et une règle à la fois claire et bien maquettée qui présente bien tous les cas de figures du jeu.

Le plateau modulaire (la configuration change en fonction du nombre de joueurs) est assez original et sa forme en spirale permet quelques « innovations » en termes de dungeon crawling.

Archimage - boite et contenu
Dans Archimage, vous partez à la conquête de la Tour des Arcanes en luttant contre vos homologues au sein d’un labyrinthe magique pour récupérer les sortilèges les plus puissants afin de prouver au monde que vous êtes bien le nouvel Archimage !

Les écoles de magie, c’est-à-dire les sorts sur le plateau, servent à moduler le jeu, notamment dans le temps car certains sorts peuvent raccourcir ou rallonger la durée d’une partie. Il y a en tout cinq écoles magiques : une de base (niveau 0) qui sert principalement à arranger le hasard des jets de dés, celle de niveau II qui joue avec les sceaux (échanger, voler, briser etc.), la Magie du Conflit (niveau III) qui permet de cibler directement ses adversaires, et enfin, la quatrième qui permet de faire appel aux Gardiens et de booster son familier, lequel constitue notre seul sort de départ.

Un peu à la façon d’Elysium, la réserve de dés est commune à tous les joueurs : ainsi, un joueur prélevant 2 dés verts et 1 dé rouge dans une partie à trois joueurs ampute la réserve de ces couleurs pour celles ou ceux qui jouent après lui.
Une fois qu’un joueur finit d’utiliser tous ses dés, il constitue immédiatement sa réserve avant même d’attendre que les autres aient également fini leur manche. Il vous faudra donc jouer vite !

Pas mal de tactiques de blocage et de déplacements optimisés sont à prévoir. Par exemple, si vous brisez un sceau, vérifiez bien que cela ne favorise pas davantage vos adversaires plutôt que vous !
Seulement voilà, pour récupérer un sort, il faut justement avoir brisé un sceau de niveau équivalent au préalable ! 😉

Contrairement à ce que vous pourrez lire dans les avis de certains sites, si on ne fait qu’une seule partie (avec seulement l’école niveau 0 donc), on passe complètement à côté de la réelle profondeur du jeu qui révèle justement toute sa saveur une fois qu’on utilise (voire maîtrise !) les autres écoles de magie, lesquelles permettent d’avoir un gameplay très varié ajoutant à cette mécanique de base à la fois de la compétition (course aux points de victoire), de la confrontation et des coups de Jarnac, bien sûr !

Pour conclure, Archimage est un jeu original qui regroupe plusieurs styles de jeu et avec tout plein de jets de dés. ^_^

À tester, et à plus forte raison si vous aimez les jeux de dicebuilding comme Quarriors.

Pour aller plus loin :
– le covering de Ludovox.
– la fiche BoardGameGeek.

Les Demeures de l’Épouvante : La Seconde Édition est de retour dans nos rayons !

Les Demeures de l'Épouvante 2nde édition

Les Demeures de l’Épouvante – Seconde Édition (Mansions of Madness) est un jeu coopératif d’enquête et d’horreur de Nikki Valens  dans l’univers de HP. Lovecraft produit par Fantasy Flight Games, édité en français par Edge et illustré par Anders Finèr.
Les Demeures de l'Épouvante 2nde éditionJouable de 1 à 5 joueurs, cette nouvelle édition vous dispense désormais d’un meneur de jeu en recourant à une application mobile (à télécharger gratuitement sur toutes les plateformes) qui vous proposera d’explorer un lieu et différents défis à relever où il vous faudra collaborer pour réussir et ainsi élucider le mystère sur des parties de 2 à 3 heures.

Comme à l’accoutumée avec les jeux licenciés Cthulhu, rassembler les indices et preuves nécessaires ne sera pas choses aisée : les investigateurs, dotés chacun de caractéristiques, d’aptitudes et de connaissances spécifiques, devront surmonter tous types d’épreuves pour seulement espérer survivre (et encore pas forcément avec toute leur raison ! ^_^) en repoussant de terribles créatures, en résolvant des énigmes ou bien encore en se liant d’amitié avec des personnages non-joueurs.
Des ruelles sombres et désolées d’Innsmouth au manoir des Vanderbilt à Arkham, Les Demeures de l’Épouvante vous plonge dans une série de scénarios aussi obscurs que palpitants au cours desquels vous devrez explorer des plateaux imprévisibles, hantés par des monstres assoiffés de sang, afin de résoudre des énigmes inextricables et de découvrir de sinistres secrets.
Les Demeures de lÉpouvante - contenu

En plus de vous affranchir d’un joueur Gardien et de permettre une excellente expérience solo, l’application permet de profiter pleinement de l’aspect coopératif du jeu, tout en plongeant chaque secret aléatoire des scénarios dans une obscurité complète. Au fil de chaque partie, l’application génère un plateau unique regorgeant de différents objets à utiliser, de monstres à affronter et d’événements à endurer. Toutefois, au lieu de rendre ce plateau pleinement visible dès le début de la partie, l’application obscurcit la majorité des lieux jusqu’à ce que vous tentiez de pousser votre exploration…
En clair, la rejouabilité d’un scénario est très poussée puisque vous ne saurez pas quels dangers vous menacent exactement ni comment ils sont agencés étant donné que le plateau et les monstres changent à chaque partie.

Pour les heureux possesseurs de la première édition des Demeures de l’Épouvante, Edge et FFG ont pensé à vous car la compatibilité est assurée entre la 1ère et la 2e version : vous pourrez ainsi incorporer l’ensemble de votre matériel aux aventures de cette v2. Tuiles, investigateurs et monstres pourront vous suivre jusque dans la deuxième boîte !
Vous pourrez ainsi tirer parti des 16 investigateurs en associant les nouvelles cartes avec les figurines déjà en votre possession afin de personnaliser encore davantage votre équipe. Pour utiliser les éléments de cette première édition, ajoutez simplement à l’application la liste des objets que vous possédez.

Fait notable pour un jeu de plateau, les figurines sont assez détaillées pour être peintes et ainsi personnaliser votre jeu si vous êtes un modéliste dans l’âme.

Les Demeures de lÉpouvante - Chtulhu

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric-Trac.
– La fiche BoardGameGeek.
– Télécharger l’application sur Google Play (Android).
– Télécharger l’application sur App Store (iOS).
– Télécharger l’application sur Steam (PC).

Captain Sonar ou comment revisiter la bataille navale… Mais en vachement bien ! :)

Captain Sonar

Captain Sonar est un jeu par équipes pour 2 à 8 joueurs signé Roberto Fraga et Yohan Lemonnier, illustré par Erwin et Sabrina Tobal, édité chez Matagot et pour des parties de moins d’une heure.
Captain SonarDans Captain Sonar, vous et vos coéquipiers contrôlez un sous-marin qui essaie de localiser un sous-marin ennemi afin de le couler avant que celui-ci n’en fasse autant !
Pour manœuvrer votre bâtiment, il y aura donc 4 rôles clés (dont la répartition dépendra du nombre de joueurs) : le Capitaine qui décidera de la route à suivre, le Second qui décidera des systèmes à utiliser (sonar, torpilles…) en coordination avec l’indispensable Mécanicien sans qui ce fleuron de technologie ne serait qu’une simple barcasse en forme de cigare roulant au gré des flots, et enfin, le Détecteur, c’est-à-dire celui ou celle à qui la lourde tâche d’être vos yeux et vos oreilles sous la mer incombera.

Chaque équipe prend place de part et d’autre d’un paravent et se place idéalement de manière symétriquement inverse (pas comme sur le schéma ci-dessous donc ^^), c’est-à-dire avec le Capitaine en face du Détecteur adverse, etc.

captain sonar

Chaque joueur reçoit un carton plastifié ainsi qu’un feutre effaçable afin de pouvoir noter ses actions et le Détecteur reçoit un calque transparent en plus (afin de pouvoir noter les mouvements de l’ennemi).
Ce dernier notera donc les mouvements du bâtiment ennemi en écoutant les conversations de l’équipe adverse, et notamment les ordres de leur capitaine pour reproduire leurs déplacements sur son calque.
Le Capitaine quant à lui donnera les ordres pour diriger son sous-marin et ainsi éviter les îles et autres avaries techniques dont l’avertira le Mécanicien qui doit casser (sic !) un élément du bord à chaque mouvement du bâtiment afin de le maintenir à flots. Et c’est justement pourquoi le Second est placé entre ces deux-là ! Car il faudra ménager la chèvre et le chou (oui sous l’eau , c’est possible ! :P) pour pouvoir activer les différents systèmes en tenant compte à la fois des avaries et des directions données par le Capitaine.
Vous l’aurez compris, l’acuité du Détecteur ainsi que la communication et la coordination au sein de l’équipe seront déterminantes pour remporter la victoire car, c’est bien connu, un capitaine n’est rien sans son équipage.

Clairement, Captain Sonar est avant tout un jeu où l’on s’amuse et on sent bien là toute la patte de Roberto Fraga dont on connaît le penchant pour les ambiances déjantées et survoltées (cf. Pingo Pingo ou Doctor Panic). Le matériel est simple et les options de jeu multiples (plusieurs cartes avec différents niveaux de difficulté) avec une rejouabilité presque infinie et une ambiance mémorable. Vue de l’extérieur, une partie de Captain Sonar opposant deux équipes de 4 personnes ressemble à une partie de baby-foot d’adolescents : bruyante, animée, provocante, voire irrévérencieuse, et délicieusement attachante. 🙂

Captain Sonar propose deux modes de jeu : tour par tour et temps réel. S’il est indispensable de faire vos premières parties en mode tour par tour pour bien assimiler les mécaniques et acquérir une certaine fluidité, une fois que vous aurez testé le mode temps réel, vous ne pourrez plus vous en passer (excepté pour initier de nouveaux joueurs, bien sûr !) et cela rendra le jeu encore plus addictif !

Immersif, drôle à souhait et irrémédiablement jouissif, Captain Sonar est une réussite et probablement l’un des meilleurs jeux par équipes du marché à l’heure actuelle.

NB : En dépit de qui est indiqué sur la boîte (14+),  le jeu est très accessible, et ce, dès 10 ans, voire 8 ou  9 ans pour les enfants de gamer. ^_^
En effet, la plupart des postes dans le sous-marin nécessitent « juste » le maniement d’un feutre afin d’entourer des objectifs ou tracer des points de repères sur une carte.

Pour aller plus loin :
– la fiche Ludovox.
– la fiche Tric-Trac.
– la fiche BoardGameGeek.

Monuments, la troisième extension pour Cyclades !

Cyclades - Monuments

Monuments est la troisième extension pour Cyclades, le jeu de conquêtes mythologiques de chez Matagot signé Ludovic Maublanc et Bruno Cathala (Who else ? ^^). Les illustrations quant à elles sont d’Angelica Costamagna, Sabrina Tomal et Olivier San Filippo.
Cyclades - MonumentsIci, on découvrira dix monuments (ainsi que les cartes de profils correspondantes) dont on en tirera quatre au hasard au début de chaque partie.
Vous  érigerez ainsi des temples à la gloire de Zeus ou de Poséidon, une grande université en l’honneur d’Athéna ou encore une citadelle sous la protection d’Arès. Ces dix nouvelles figurines de bâtiments vous donneront accès à des pouvoirs uniques qui vous amèneront à la victoire !
Et pour cause ! On parle quand même d’obtenir un bateau gratuit durant la phase de revenus ou de sacrifier un navire afin d’obtenir directement une créature mythologique en échange (je vous laisse imaginer la combo dévastatrice de posséder les 2 en même temps) ou bien encore de ne plus avoir de limite au nombre de philosophes que vous pouvez acheter dans le tour ! o_O
En gros, il sera impossible aux joueurs d’ignorer ce nouveau paramètre et les obligera à intervenir pour rendre les parties encore plus dynamiques !

Cette extension poursuit donc le travail de « prime à la construction » initié par les auteurs dans Titans. Le but est clairement d’encourager les joueurs à ne pas « bétonner » les parties en attendant de manière fourbe et opportuniste que d’autres construisent les métropoles pour pouvoir faire une razzia dessus dans le même tour et ainsi boucler la partie du même coup.

Bien évidemment, Monuments est entièrement compatible avec le reste de la gamme et totalement indépendante des autres extensions.

Enfin, vous l’aurez compris, ne pas posséder Monuments serait un crime pour tout possesseur de Cyclades. 😉

Pour aller plus loin :
– la fiche Ludovox.
– la présentation sur la Tric-Trac TV.
– la fiche de l’éditeur (éditions Matagot).

Edenia : La course de moutons intersidéral de l’espace !

edenia

Edenia est un jeu familial dans un univers super fun : « une course de moutons dans l’espace » ! Accessible à partir de 8 ans, jouable jusqu’à 4 joueurs et pour une durée moyenne de 30 minutes.

Ne vous fiez pas à son apparence simpliste, il se trouve que le jeu regorge de possibilités, ce qui lui permet d’être suffisamment profond pour passer un très agréable moment et ce sur plusieurs parties.

Dans Edenia, vous contrôlez 3 moutons et votre but est de les envoyer le plus rapidement possible sur la planète remplie de vert pâturages. Donc à chaque tour vous allez choisir un de vos moutons, choisir une voie stellaire et le faire avancer au maximum de la voie. Puis vous pourrez révéler une tuile (une seule par tour) afin que sa progression soit plus longue. Il se peut donc que le chemin que vous avez choisi n’aille pas du tout dans la direction choisi …

Vous pourrez également tomber sur des planètes annexes que vous pourrez coloniser en y plaçant votre drapeau. Vous trouverez également des planètes naines, qui vous donneront des artefacts (bonus bien badass ^^).

En plus de tout cela vous disposerez de Turbo trèfles (trop cool lol) qui vous servira un pour plein de chose (récupérer des artefacts, sauter par dessus des moutons, activer des télépoteurs etc …)

edenia-1

Plusieurs fin possible :
– Etre le premier a mettre ses 3 moutons sur Edenia
– Arriver pile poil à 42 points de victoires
– Avoir le plus de points de victoires lorsque un certain nombre de moutons sont arrivé sur Edenia

Enfin il y a beaucoup de façon de faire des points, c’est ce qui fait la richesse de ce petit jeu :
– Quand un moutons arrive a destination (15, 12, 10, 9 etc … points de victoires)
– Les artefacts (entre 3 et 5 points de victoires)
– Coloniser une planète (7 points de victoire pour vos drapeaux)
– Les turbo trèfles ( 1 point chacun) (ils sont très pratique pour arriver exactement à 42 points de victoires ^^)

Un excellent jeu, pendant lequel on se marre, on passe un bon moment et on ne se prend pas la tête !

A TESTER !!

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Isle of Skye : le Spiel 2016 à un goût de reviens-y !!

isle-of-skyeIsle of Skye est un jeu familial à partir de 8/10 ans, jusqu’à 5 joueurs pour des parties d’une durée moyenne de 40/50 minutes.

Isle of Skye est un jeu de stratégie à la manière de Carcassonne. En effet, vous allez récupérer des tuiles représentant des décors (forêts, montagnes, etc …) et vous devrez les placer au mieux afin de gagner un maximum de points.

Ne vous méprenez pas, il y a des similitudes avec des jeux connus mais il y a surtout des différences ! La première est qu’il va y avoir une phase d’enchères afin de récupérer les tuiles qui vous intéressent,  vous n’allez pas piocher des tuiles au hasard, vous allez mettre en vente les vôtres et vous allez acheter celles de vos adversaires. Vous pourrez également mettre vos propres tuiles à un prix exorbitant afin que personne ne les achète et que vous puissiez les conserver pour vous.

Deuxième chose, chaque joueur va créer son petit monde individuellement, ce qui va permettre de créer des stratégies en anticipant les tuiles à venir.

Et enfin, la dernière différence avec les autres jeux de tuiles que vous connaissez est que vous allez avoir des objectifs tirés au hasard à chaque partie ET qui ne seront valables que pour 2 manches sur 5 ! Il faudra donc constamment peser le pour et le contre lorsque vous achetez une tuile, car elle ne vous donnera des points que dans 2 phases sur 5… Parfois, des tuiles spéciales vous donneront des points à chaque manche, mais encore faut-il le remarquer…^^

Un jeu qui allie stratégie de placement, enchères, anticipation, gestion (de son argent)… Ouaaaaa ! Tout ça accessible à toute la famille… Je dis BANCO !! ^^

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Matsuri : La deuxième extension poétique pour Tokaido

Matsuri, la deuxième extension pour le zénifique Tokaido est arrivée sur nos étals ! \o/

tokaido-matsuri

Cette dernière venu dans le monde poétique et japonisant de Tokaido met à l’honneur les fêtes traditionnelles japonaises. Elle rajoute de la stratégie et des choix (tout comme sa grande sœur Crossroads mais en plus approfondie), ce qui permettra désormais de jouer avec une ou deux extensions afin de complexifier le jeu selon ses goûts. Matsuri permettra également de choisir parmi seize nouveaux personnages et le pouvoir des festivités se déclencheront à chaque relais.

Ami de l’ambiance sympathiquement asiatique ne vous privez pas de cette perle ludique !

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric-Trac.

Les Inventeurs : Gérez votre équipe d’inventeurs ! ^^

les-inventeurs

Les inventeurs est le nouveau jeu de gestion de Frédéric HENRY (à qui l’on doit les Bâtisseurs ou encore Timeline). On retrouve d’ailleurs sa patte dans ce jeu familial (à partie de 8/9 ans), pour 2 à 5 joueurs, et des parties d’une durée moyenne de 30 minutes !

Dans les Inventeurs, vous êtes à la tête d’une équipe d’inventeurs (James WATT, GUTENBERG, ARCHIMEDE …) et vous allez devoir optimiser leurs compétences propre (l’un est bon en chimie, l’autre en math etc …) afin de participer à la création d’un maximum d’inventions !

les-inventeurs-2

Au fur et à mesure de la partie, vous allez pouvoir « améliorer » les compétences de votre équipe pour les rendre meilleurs dans les différents domaine et donc vous permettre de créer encore plus d’invention.

A chaque tour, vous aurez le choix entre 2 actions : envoyer un membre de votre équipe travailler sur une invention (il sera donc occupé pendant un certain temps) OU « libérer » votre équipe afin qu’ils ne soient plus « occupé » et que vous puissiez à nouveau les faire bosser sur autre chose.

Une fois qu’une invention est terminé, les joueurs ayant participé pourront choisir leur récompense (des points de victoires, de meilleurs compétences pour ses inventeurs, ou encore des bonus dont je vous laisse le soin de découvrir).

Il existe plein de façon de faire des points de victoire, à vous de trouver lequel sera le mieux en fonction de vos adversaires et des inventions tiré aléatoirement lors de la partie.

Les Inventeurs est vraiment super, le jeu est simple, beau et beaucoup plus stratégique qu’il n’y parait. Le fait de pouvoir faire des points avec les inventions, avec les inventeurs, avec des récompenses, avec des suites d’inventions …. bref il va falloir réfléchir ! ^^

Et enfin, petit plus qui est vraiment cool, vous trouverez à l’intérieur un livret qui récapitule la vie de chaque inventeur présent dans le jeu ! Super intéressant surtout si comme moi vous ne connaissiez pas Nicole ORESME ou Ada LOVELACE, qui sont des « brutes » de l’invention tout autant que ceux que l’on connait tous.

BREF allez y les yeux fermés !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Pour aller plus loin :
La fiche Tric-Trac

Crossroads : la première extension zen pour Tokaido

Crossroads, la première extension pour Tokaido est de retour pour les fêtes de fin d’année !

crossroads

Encore plus de poésie, encore plus de zen et surtout encore plus de stratégie ! Et oui, plus de personnages donc plus de possibilités, des cerisiers qui pourront remplacer un paysage pour vous faire gagner plus de points et l’apparition des amulettes qui vous donneront un grand pouvoir !

Si vous avez le jeu de base, n’hésitez pas une seconde ! ^^

À suivre, la prochaine extension pour Tokaido : Matsuri (qui signifie « la fête » en japonais).

Pour aller plus loin :
– la fiche Tric-Trac.

%d blogueurs aiment cette page :