Magic Maze, quand t’es tout nu tu fais comme tu peux … ^^

Vous l’attendiez depuis longtemps, Magic Maze est enfin arrivé à la boutique !


Magic Maze - boite

– « Nous voici !! »
– « Qui ça ?! »
– « Et bien nous, la plus terrible équipe d’aventuriers que le monde ait connu ! Nous sommes bardés d’objets magiques, d’armures et autres armes à la manufacture inégalable ! Prosternez-vous devant nous ! »
– « Mais euh… Z’êtes tout nu ?! »
– « Bah ouais, mais c’est la faute à Jacquie le nain, il a piqué un roupillon pendant son tour de garde et on s’est tout fait tirer… »

Dans Magic Maze vous incarnez donc une équipe de héros qui s’est fait piquer son or ainsi que tout son équipement et vous vous retrouvez au niveau 0 avec une main devant et une main derrière…
Vous croisez alors un Voleur (que vous zigouillerez par la suite ^^) qui vous donne la brillante idée d’aller au Magic Maze, le centre commercial pour aventurier du coin, afin d’y dérober ce dont vous avez besoin pour vous ré-équiper.

Magic Maze - contenu
Le principe :
Magic Maze est un jeu coopératif en temps réel. Vous disposez d’un sablier de 3 minutes en début de partie pour récupérer les objets précis dont vous avez besoin pour vous équiper. Chaque joueur peut contrôler n’importe quel héros sur le plateau et chaque joueur a accès à des actions que les autres n’ont pas (se déplacer vers le nord, prendre un escalator, explorer une zone, etc.). Attention cependant, car vous n’avez pas le droit de parler pendant la partie ! ^^
À vous donc d’agencer vos actions correctement pour récupérer les objets dont vous avez besoin tout en faisant attention à ne pas vous faire attraper par les Trolls de sécurité (bah oui, c’est bête un Troll mais ça cogne fort ^^). Si vous êtes juste niveau temps vous pourrez passer par des cases « sablier » qui vous donnerons du temps supplémentaire, mais, si a un moment donné de la partie la réserve de temps est complètement épuisée, vous vous faites griller par la sécurité et vous périrez dans le donjon du Magic Maze. 😉
Magic Maze - illustrationPour aller plus loin :
– la fiche Ludovox.
– la fiche Tric-Trac.

 

Multiplipotion, apprendre les multiplications en s’amusant

Multiplipotion le jeu de Julien Lamouche édité par On the Go est arrivé en magasin !


Sous cette petite boite se cache en réalité un gros potentiel puisque Multiplipotion a remporté la médaille d’or du bien connu concours Lépine en 2016 avec un mécanique très simple pour apprendre les tables de multiplication.

Le principe : chaque joueur reçoit 3 cartes sur chacune desquelles vous avez :
– une potion avec une valeur comprise entre 1 et 9 en haut
– un gros vilain monstre avec une valeur comprise entre 1 et 90
Chaque tour un joueur à le droit de jouer une carte devant lui et d’en piocher une autre puis, si il arrive en multipliant 2 potions posées devant lui, à égaler la valeur d’un monstre adverse, alors ce joueur peut le capturer.
Le premier joueur à capturer 5 monstres remporte la partie 🙂

En plus de ça vous aurez à l’intérieur de la boite un grand poster avec toutes les cartes du jeu classées par niveau de potion, pour vous permettre d’apprendre facilement les tables de multiplication par cœur 😉

Pour aller plus loin :
– la fiche Ludovox
– la fiche Tric-Trac.

Horreur à Arkham, le jeu de cartes évolutif dans l’univers de Cthulhu !

Horreur à Arkham - JCEHorreur à Arkham est un jeu de cartes évolutif (JCE) prenant place dans l’univers de H.P. Lovecraft imaginé par Nate French et Matthew Newman pour Fantasy Flight Games et édité par Edge en France.

Ce nouveau JCE est un jeu coopératif dans lequel 1 à 4 investigateurs (attention, il vous faudra 2 boîtes de base pour pouvoir jouer à 4) œuvrent ensemble pour élucider des conspirations et des mystères ésotériques autour de maléfices tout en cherchant individuellement à vaincre les démons personnels qui hantent leur passé.
Chaque joueur endosse alors le rôle d’un personnage unique, un Investigateur, et construit un paquet de cartes (appelé deck) en tenant compte des capacités de celui-ci afin d’optimiser ses chances de réussite.

Une série de scénarios interconnectés crée une campagne narrative au sein de laquelle un mystère plus général se dévoile petit à petit. Dans chacun de ces scénarios, les investigateurs explorent et franchissent un certain nombre de lieux menaçants, cherchent des indices qui leur permettront de faire progresser l’histoire et tentent d’éviter ou de terrasser les terribles forces du Mythe de Cthulhu.
À mesure que la campagne se déroule, chaque investigateur gagne en sagesse et en expérience en ajoutant à son deck de nouvelles cartes de niveau plus élevé. Malheureusement, plus on s’expose au monde du Culte, plus grand est le risque de devenir fou. Les investigateurs doivent donc se protéger contre l’emprise croissante de la folie tout en cherchant à survivre et à percer le mystère.

Horreur à Arkham propose 5 classes de personnage, correspondant chacune principalement à chaque investigateur de la boîte de base et qui encouragent une approche véritablement différente de vos investigations.
En effet, le deckbuilding est assez fin puisque chaque Investigateur reçoit des cartes qui lui sont propres dont certaines obligatoires (e.g. comme un flingue et une tendance à la paranoïa pour le Flic) et d’autres optionnelles qu’il aura à choisir entre des cartes Neutres (que tout le monde peut avoir) et des cartes des différentes classes accessibles à ce personnage.

Déjà culte, Horreur à Arkham a été notamment récompensé en 2016 comme « meilleur jeu de cartes » par Board Game Geek, le célèbre site-bible des jeux de société outre-atlantique.
Et c’est mérité ! Des graphismes léchés, une ambiance travaillée, une rejouabilité certaine et une difficulté très bien pensée sont autant de qualités qu’Horreur à Arkham réunit en un excellent jeu à la croisée des chemins entre jeu de cartes, jeu de plateau et jeu de rôle.
En effet, la difficulté est bien présente sans être frustrante car, lorsque vous échouez un scénario, cela vous pénalisera pour la suite de la campagne mais sans être une défaite en soi. Et ça, c’est vraiment cool car cela participe grandement à l’ambiance. 🙂

En découvrant l’ambiance omniprésente des scénarios et la qualité des intrigues, il est clair que les auteurs du jeu ont constamment gardé à l’esprit cette citation de Howard Philip Lovecraft : « L’émotion la plus intense et la plus ancienne de l’humanité est la peur, et la peur la plus intense et la plus ancienne est la peur de l’inconnu. »
Horreur à Arkham - JCE - cartes
Les campagnes d’Horreur à Arkham réagissent au degré de réussite et d’échec dans chacune de vos tâches et peuvent même s’adapter aux décisions que vous prenez en dehors de la partie !
Par exemple, à la fin du scénario Le Rassemblement, vous devrez peut-être choisir de réduire ou non votre maison en cendres. Cette décision est prise hors de tout jeu de carte ou test de compétence : il ne s’agit que d’une question de préférence. Mais si vous incendiez votre demeure, elle ne fera alors plus partie de la ville d’Arkham lorsque vous passerez au second scénario de la campagne…

Cinq extensions sont d’ores et déjà disponibles en français
: l’Horreur de Dunwich, Le Musée Miskatonic, L’Express du Comté d’Essex, et, tout récemment, Du Sang sur l’Autel.
Horreur à Arkham JCE - GammeBref, si vous cherchez un bon jeu de cartes à la fois riche, bien illustré, rempli de rebondissements et de challenge et doté d’un mode solo éprouvé, foncez sur Horreur à Arkham – Le Jeu de Cartes !

Pour aller plus loin :
– Le mini-site dédié sur le site de l’éditeur (Edge).
– La fiche Ludovox.
– La fiche BoardGameGeek.
– La fiche Tric-Trac.

Amonkhet : Quand l’Égypte ancienne rencontre Magic the Gathering !

Amonkhet, la toute nouvelle édition pour Magic : the Gathering, sort aujourd’hui même vendredi 28 avril 2017 ! 😀
Elle constitue le nouveau bloc du célèbre jeu de cartes à collectionner et vous pouvez découvrir la liste complète des cartes.
AmonkhetÀ cette occasion, vous pourrez l’essayer in vivo puisque nous organisons des drafts découverte vendredi et samedi après-midis où vous pourrez remporter une carte promotionnelle exclusive Caveau de l’Oracle simplement en participant ! 🙂
Amonkhet - Caveau de l’oracle
Vous pouvez également découvrir l’ensemble des nouveautés que vous réserve ce bloc dans l’article de Tam sur les nouvelles mécaniques propres à Amonkhet.

Dans cette édition, vous retrouverez l’emblématique combattant Gidéon des Épreuves ainsi que la troublante et sulfureuse Liliana, majesté de la mort.
Vous découvrirez également les deux autres versions exclusives aux decks de démarrage (Planewalker’s deck) pour chacun de ces deux arpenteurs.

Amonkhet - Gideon Amonkhet - Liliana

De plus, cette nouvelle édition de 264 cartes est l’occasion pour Wizards de rééditer davantage de cartes ayant marqué l’histoire de Magic au titre des Chefs d’Oeuvres, ces cartes mythiques rééditées en foil avec un dessin alternatif, extrêmement rares (1 sur 216 boosters en moyenne) et très recherchées par les collectionneurs.
Voici donc une petite sélection des Invocations d’Amonkhet. comme nous vous en avions fait la preview sur le forum.

Amonkhet - Force de Volonté Amonkhet - Percesort Amonkhet - Vindicate
Amonkhet - Escalade de violence

Vous retrouverez aussi bien sûr l’ensemble des produits de la gamme habituelle, à savoir :

– Les Bundle (qui remplacent désormais les fat packs) comprennent 10 boosters (comportant au moins une mythique), une boîte de rangement illustrée au couvercle biseauté pour en faciliter l’ouverture, un livret récapitulatif de toutes les cartes de l’édition, un D20 avec la face du 20 à l’effigie du symbole de l’édition et un paquet de 80 terrains.
Amonkhet - ligne produits– Les Decks de Planeswalker qui vous permettront de récupérer des versions exclusives de Gidéon et Liliana qui se voient attribués respectivement des decks blanc-rouge agressif et noir-vert récursif.

Amonkhet - Deck Gideon Amonkhet - Deck Liliana

– les traditionnels boosters de 15 cartes Amonkhet ainsi que la très sympathique carte promo pour l’achat d’une boîte entière de 36 boosters (dans la limite des stocks disponibles).
Amonkhet - Archifielleux d'Ifnir

Amonkhet - booster Chacal Amonkhet - booster Chat Amonkhet - booster Sphnix

Pour celles et ceux qui ne pourront pas profiter de ce week-end de lancement, on vous donne rendez-vous samedi 20 mai à 13h30 pour le Game Day afin de tester vos decks et ainsi remporter l’une des deux cartes promotionnelles exclusives ou même le tapis exclusif !

Amonkhet - Duelliste au cœur pur Amonkhet - Annonciateur de gloire

Amonkhet - Tapis Game DayPour aller plus loin :
– le mini-site dédié à l’édition sur le site de l’éditeur (Wizards of the Coast).
– la bande-annonce officielle.

Barony : Gravissez un à un les échelons du pouvoir et devenez Roi !

Barony est un jeu de stratégie pour des parties de 45 minutes de 2 à 4 joueurs dès 10 ans imaginé par Marc André, illustré par Ismaël et édité par Matagot.
Barony - boite

Aux marches de l’Empire, la tension est palpable : les luttes intestines pour la conquête du pouvoir prennent des proportions de plus en plus importantes. En tant que baron, vous dirigez l’une des quatre familles les plus influentes du royaume. À la tête de vos armées de chevaliers, vous devrez atteindre les régions les plus prospères, les faire vôtres mais aussi les défendre contre vos opposants…
En gravissant ainsi les marches du pouvoir, un jour peut-être, vous deviendrez le nouveau roi !

Des règles simples, une bonne rejouabilité et une excellente accessibilité, (contrairement à ce qu’indique l’éditeur, on peut y jouer dès 10 ans), notamment grâce à l’aide de jeu très bien réalisée et au matériel très soigné qui aide à s’immerger dans l’univers, font de Barony un excellent jeu d’initiation aux jeux de stratégie plus lourds.
Barony - contenuAu début du jeu, le plateau est créé au hasard, ce qui rend chaque partie très différente.
À chaque tour de jeu, le joueur doit choisir et résoudre une action par les six proposées : entraînement, mouvement, ralliement, construction de village, Nouvelle ville, gagner un titre.
Il faudra concilier le besoin impératif de se développer rapidement à celui, tout aussi impératif, de maintenir des défenses solides.
Les hexagones représentent divers types de terrains. Une fois occupés, on peut y construire des villages qui, à leur tour, peuvent devenir de nouvelles villes où l’on peut entraîner ses chevaliers.
Selon le type de terrain où vous construisez, vous pourrez collecter différentes ressources qui peuvent être vendues afin de gagner un titre.
Quand un joueur atteint le niveau « duc » il déclenche la fin du jeu et le joueur avec le plus grand nombre de points devient alors Roi et remporte la partie.

Attention, Barony est davantage un jeu de placement qu’un jeu de conquête où il s’agit d’avancer tout en protégeant ses acquis pour obtenir la victoire. Une bonne lecture du plateau et des choix judicieux seront donc prépondérants pour l’emporter.
Les chevaliers étant peu nombreux et ne progressant que d’une seule case par tour, l’anticipation des actions adverses est cruciale. Barony est donc un jeu à l’interactivité forte et quasiment dénué de hasard où les erreurs vous coûteront très cher.

Plus une seconde à perdre ! Levez vos armées de chevaliers pour vous étendre sur les terres les plus prospères, protégez vos villages et vos frontières en érigeant d’imposantes cités et d’imprenables forteresses et imposez votre suprématie pour monter sur le trône !

Pour aller plus loin :
– la fiche Ludovox.
– la fiche de l’éditeur (éditions du Matagot).
– la fiche Tric-Trac.
– la fiche BoardGameGeek.

Samouraï renaît de ses cendres ! À vous de devenir le nouveau phénix des daimyos…

Samouraï est un jeu de stratégie imaginé par Reiner Knizia et illustré par Franz Vohwinkel pour des parties de 45 minutes 2 à 4 joueurs dès 8 ans.
Samouraï - boiteLe Japon en l’an 1336. C’est une époque de lutte permanente et de loyautés changeantes dans le Japon féodal ; l’Empereur a perdu toute autorité et n’est plus qu’une figure de proue. À travers tout le pays, de puissants seigneurs appelés daimyos se sont soulevés et ont commencé à revendiquer leur domination sur le territoire et ses ressources. Mais la voie parfaite vers le pouvoir est entre les mains de l’élite : de nobles guerriers baptisés samouraïs.

Dans Samouraï vous incarnez un daimyo au début de son ascension vers le pouvoir. Retournez au cœur d’un Japon déchiré par des clans rivaux et prouvez que vous possédez la sagesse nécessaire pour gagner l’estime des samouraïs !
Vous parviendrez à unifier la nation autour de votre illustre personne en gagnant la loyauté de seigneurs vassaux, en vous emparant des principales rizières du territoire et en échangeant des faveurs avec les dirigeants religieux pour ainsi asseoir votre domination.

Les joueurs se disputent donc les faveurs des trois castes sociales du Japon : la Religion (représentée par les Bouddhas), la Paysannerie (représenté par le riz) et l’Armée (représentée par les châteaux). Ils placent des tuiles sur le plateau de jeu pour influencer les cases de population et capturer les différents pions Caste qui se trouvent dessus.
Le joueur qui capture le plus de pions d’une même caste devient le dirigeant de cette caste. À la fin de la partie, celui qui dirige le plus de castes l’emporte.
Samouraï - contenuDurant un tour de jeu,  chaque joueur à son tour effectue les étapes suivantes :
1. Jouer une Tuile : Le joueur choisit une tuile de sa main et la place sur une case Terre ou Mer vide (pas sur une case Population) du plateau de jeu.
2. Vérifier les Captures : Si toutes les cases Terre adjacentes à une case Population contiennent des tuiles, les pions Caste de cette case sont alors capturés.
3. Renouveler sa Main : Le joueur renouvelle sa main en piochant des tuiles du dessus de sa pile et en les plaçant face visible derrière son paravent jusqu’à avoir cinq tuiles dans sa main. S’il n’y a plus assez de tuiles dans la pile d’un joueur pour lui permettre d’avoir cinq tuiles en main, il en pioche autant que possible.

Quand un joueur a renouvelé sa main, son tour se termine et le joueur suivant dans le sens horaire commence son tour.

Placement judicieux, gestion de main, anticipation et coups de Jarnac (notamment grâce aux tuiles spéciales) seront au rendez-vous et vous permettront de profiter pleinement de vos parties !

Anciennement édité par feu Jeux Descartes et remis au goût du jour par Edge, Samouraï bénéficie d’un plateau modulable représentant les quatre îles principales de l’archipel japonais qui vous permet aisément d’équilibrer les parties selon le nombre de joueurs. C’est d’ailleurs un des très gros points forts de Samouraï puisque le jeu est aussi équilibré à 2, 3 ou 4 joueurs.

Les nouvelles figurines en résine sont vraiment jolies et très détaillées. Mais jugez plutôt par vous même.

Samouraï - figurinesPour aller plus loin :
– la fiche du jeu sur Ludovox.
– la fiche BoardGameGeek.
– la fiche Edge.
– la fiche de l’ancienne version sur Tric-Trac.

Les Avant-Premières Amonkhet, c’est ce week-end ! Petit point sur ces nouveautés égyptiennes à venir…

Fans de Magic bonjour !

Les Avant-Premières Amonkhet se dérouleront ce week-end : du 22 & 23 Avril 2017,  l’occasion pour nous de vous faire découvrir cette nouvelle édition imprégnée de mythologie Égyptienne, thématique jusqu’à aujourd’hui inexplorée dans l’univers de Magic. 🙂

Avant-Premières Amonkhet - artbook
Prenons quelques minutes pour regarder ensemble qu’elles sont les nouvelles mécaniques d’Amonkhet.
Après ça, rien ne pourra vous arrêter lors des Avant-Premières de ce week-end ! \o/

EMBAUMEMENT

Les morts s’avèrent utiles ici ! Ils cuisinent, font le ménage, rédigent des articles pour des jeux de cartes à collectionner de stratégie… ^^
Les momies sont au cœur même de la vie dans la cité de Naktamon. La nouvelle mécanique d’embaumement insuffle la vie à certaines créatures après leur trépas. Je ne vais pas vous faire attendre plus longtemps :

Avant-Premières Amonkhet - Prêtresse consécratrice

L’embaumement est une capacité activée que vous pouvez activer si la carte de créature avec l’embaumement est dans votre cimetière. Notez que vous ne lancez pas la carte depuis votre cimetière ; les objets qui contrecarrent les sorts ne fonctionnement donc pas contre cette capacité. Le sort de créature originel peut être contrecarré, bien sûr, mais cela envoie la carte au cimetière. Et vous voyez où je veux en venir… 😉

Pour activer une capacité d’embaumement, payez simplement le coût d’embaumement et exilez la carte. Vous faites ainsi à tout moment où vous pourriez lancer un rituel, c’est-à-dire pendant votre phase principale et quand rien d’autre ne se passe.
Quand la capacité se résout, vous créez un jeton qui est une copie de la carte, mais comme vous pouviez vous en douter, la momification laisse quelques traces. C’est encore une histoire de mort-vivant, donc, en plus des autres types que la créature avait, c’est un zombie.
Vous trouverez facilement de nombreuses manières de tirer profit de vos nouveaux amis zombies. Maintenant qu’ils sont 100 % à votre service et qu’ils ne s’intéressent plus à ce qu’ils faisaient avant, ils sont blancs au lieu de leur ancienne couleur. Petit détail : ils n’ont pas le coût de mana que la carte avait.

En résumé, se faire momifier c’est stylé. Ça donne une allure de méchant de cinéma ! Enfin quelque chose comme ça. Il n’y a jamais de jetons pour des cartes qui font des copies d’elles-mêmes, mais là c’est l’occasion alors on va pouvoir en profiter. ^^
Donc, dans Amonkhet, à chaque carte de créature avec l’embaumement correspond un jeton.

Avant-Premières Amonkhet - jeton Prêtresse consécratrice

Rien ne vous force à vous en servir si vous ne voulez pas ou si vous n’en avez pas. Mais vous devriez, parce qu’ils ont quand même trop la classe. ^^

SURMENER

Maintenant que vous avez eu un petit aperçu de ce que font les morts, voyons un peu les vivants. Ils s’entraînent. Sans cesse. Parfois jusqu’à l’épuisement. Voilà donc la capacité surmener. Celle-ci permet aux créatures de fournir un petit effort supplémentaire pour obtenir des effets additionnels.

Avant-Premières Amonkhet - Fracasseur de la moisson Ahn

Vous prenez la décision de surmener une créature au moment où vous la déclarez comme un attaquant. Si vous choisissez de le faire, une capacité se déclenche et vous confère des avantages. En contrepartie, la créature ne se dégagera pas pendant votre prochain tour. Elle est fatiguée et donc a besoin de se taper une petite sieste avant de repartir au combat, une bonne RTT quoi. ^^

Vous n’êtes pas obligé de surmener la créature au moment où elle attaque. Si vous ne le faites pas, aucune capacité ne se déclenche et la créature se dégagera normalement pendant votre prochain tour. Remarquez que vous ne pouvez surmener une créature qu’au moment où vous déclarez les attaquants ; vous ne pouvez pas attendre et le faire plus tard dans le tour.
Lors de votre prochaine étape de dégagement, si la créature que vous avez surmenée est dégagée, rien ne se passe et la capacité ne vous a rien coûté. Vous aurez peut-être trouvé une autre manière de la dégager ou lui aurez conféré la vigilance. Z’êtes des malins vous !
Ou alors vous n’y aviez pas du tout pensé, mais maintenant vous allez le faire, et ouais c’est pour ça que vous lisez nos articles… Et vous apprenez vite ! Le Dieu-Pharaon serait fier de vous ! ^^

RÉPERCUSSION

Nous avons parlé des morts et des vivants, voyons maintenant ce que propose la troisième mécanique d’Amonkhet ! Cette nouvelle capacité s’appelle répercussion et confère un petit plus aux éphémères et aux rituels. C’est une toute nouvelle manière d’envisager les cartes doubles.

Avant-Premières Amonkhet - Destinée/Commander

Si vous n’avez encore jamais vu de cartes doubles, voici une explication rapide. Elles concentrent deux cartes en une. Au moment où vous lancez une carte double, vous choisissez quelle moitié vous lancez. Pendant que le sort est sur la pile, la moitié que vous ne lancez pas est simplement ignorée. La répercussion est un véritable virage concernant cette notion de choix. Un virage à 90°C, vous allez comprendre pourquoi.

Dans notre exemple, on considère Destinée comme la « partie supérieure » de la carte. Vous pouvez la lancer et, quand elle se résout, elle va dans votre cimetière comme n’importe quel autre éphémère. Maintenant que la carte est dans votre cimetière, vous pouvez lancer Commander. Le lancement de la « moitié inférieure » est similaire à celui de tout autre sort : vous payez les coûts, elle va sur la pile, elle peut être contrecarrée et ainsi de suite. Vous faites seulement tout ceci à partir du cimetière, et une fois que la moitié est résolue, la carte est exilée, c’est pas trop cool ça !?

RECYCLAGE

Amonkhet ce n’est pas que des nouveautés, non. La capacité populaire de recyclage est de retour dans cette extension car il n’y a rien de plus important que de trouver la bonne carte au bon moment, et bien évidemment, de remplir son cimetière.

Avant-Premières Amonkhet - Limites de la solidaritéAvant-Premières Amonkhet - Foi renouvelée

Le recyclage vous permet d’échanger une carte de votre main contre une nouvelle carte. Si votre adversaire n’a pas de bonnes cibles pour les Limites de la solidarité, si vous avez un matelas de points de vie confortable et avez besoin d’une menace, ou quelle que soit la raison, le recyclage d’une carte vous offre une nouvelle chance d’obtenir ce dont vous avez besoin.

Les capacités de recyclage fonctionnent pendant que les cartes qui les possèdent sont dans votre main. Chaque capacité de recyclage a un coût, généralement de mana. Pour activer une capacité de recyclage, payez-en le coût et défaussez-vous de la carte avec le recyclage de votre main. L’effet de chaque capacité est le même : vous piochez une carte. Mais il peut y avoir de nombreux effets supplémentaires si vous chercher bien ^^.

Avant-Premières Amonkhet - Expert lamefeu

Le recyclage d’une carte ne provoque qu’un seul déclenchement de la capacité de l’Expert lamefeu. La clause « vous recyclez ou vous vous défaussez » assure que toute défausse, recyclage ou autre, vous confère un bonus.

 

ÉPREUVES ET CARTOUCHES

Sur Amonkhet, les adeptes reçoivent des cartouches en récompense de leurs accomplissements et exploits. Marque de succès dans les cinq épreuves, les cartouches sont des accessoires de mode relativement prisés. Cartouche est un nouveau sous-type d’aura trouvé sur un cycle de badges du mérite magiques.
En terme de règles, cartouche est un sous-type plutôt ordinaire, mais qui pourra avoir des interactions avec d’autres cartes de ce cycle :

Avant-Premières Amonkhet - Cartouche de solidarité Avant-Premières Amonkhet - Épreuve de connaissance
Vous voilà fin prêt pour les avants-premières Amonkhet et il reste encore quelques places pour vous inscrire alors c’est parti on vous attend !
Vous pouvez retrouver le planning de nos événements Magic ici.
À bientôt à la boutique ! 😉
Avant-Premières Amonkhet - God
Note de mise à jour :  Vous pouvez également consulter la ligne produits d’Amonkhet sur l’article que nous lui avons réservée le jour se sa sortie officielle le vendredi 28 avril 2017. ^^

Le nouveau pack OAV pour Krosmaster

Krosmaster Arena fait encore parler de lui avec le nouveau Pack OAV 2017 !

Krosmaster - pack OAV
Ce pack est directement inspiré d’un épisode spécial de la série animée Wakfu dans lequel deux équipes de combattants, composées de noms célèbres et de légendes du passé, s’affrontent en temps limité sur un terrain quadrillé, un clin d’œil donc à Krosmaster. ^^

Vous pourrez retrouver 2 équipes de 12 points dans ce pack OAV.
D’un côté les « gentils » de la série :
– Atcham, dit le « malchanceux », celui ci pourra faire pencher la balance en votre faveur en considérant chaque face « esquive » comme une réussite.
– Yugo – Exalté, sera capable de déplacer des personnages alliés ou ennemis grâce à ses capacités spéciales.

De l’autre, les « méchants vilains pas beaux » ^^ :
– Ush, pourra invoquer des Pupuces que vous pourrez également retrouver dans ce pack OAV, Percimol et Maskemane et sera un redoutable personnage de corps-à-corps.
– Remington Smisse – Mercenaire, au contraire, excellera dans le combat à distance avec ses nombreux tirs.

Ce nouveau pack OAV se place donc comme un incontournable de votre collection Krosmaster…
À vos packs, prêt, partez !!! ^^

À bientôt à la boutique pour des parties funs avec vos nouveaux joujoux. 😉

Booo, c’est le moment de faire peur aux touristes !

Booo le nouveau petit jeu de chez Blackrock Edition est enfin arrivé 🙂
Booo boite
Booo est inspiré du bien connu Ricochet Robot d’Alex Randolf. Ici les joueurs incarnent un fantôme dont l’occupation principale sera d’aller flanquer les chocottes au bus de touristes audacieux venu explorer notre château si intriguant. Après tout ils avaient qu’à frapper avant d’entrer, na ! ^^

Un touriste va donc apparaître chaque tour dans une pièce aléatoire du château, et comme nous sommes des fantômes pressés le premier joueur qui réussi à rejoindre la pièce de ce touriste pas très rassuré remportera la manche.
Chaque joueur devra donc repérer un chemin le reliant à sa victime avant les autres mais attention il y a une contrainte (ba oui sinon c’est trop facile^^). Les fantômes traversent les murs c’est bien connu, mais notre château étant un tantinet ectoplasmique vous ne pourrez passer qu’à travers les murs d’une seule couleur, à vous donc de trouver le bon chemin. Chaque couleur que vous utilisez vous sera interdite pour les manches suivantes et vous aurez des tuiles spéciales de « changement de couleur » et de passages secrets que vous pourrez emprunter.

Une fois que vous aurez effrayés la totalité des touristes du bus la partie se termine et le plus affreux des fantômes remporte la partie \o/

Booo interieur
Pour aller plus loin :
– La fiche Tric-Trac
– La fiche Ludovox

A bientôt à la boutique, BOOOOOOO !

Pow ! ça va cogner !

Pow, le dernier petit jeu de chez Gigamic est arrivé !
powPow est le successeur du bien connu et regretté Sushi Bar que Gigamic avait décidé de ne plus éditer à notre plus grand regret. C’est donc avec le plus grand enthousiasme que nous accueillons Pow aujourd’hui ^^.

Alors comment ça fonctionne ?
pow
Pour commencer on mélange les tuiles Super Héros (les bleus) et les étales en ligne. On fait de même avec les tuiles Super Vilains et c’est parti !
A votre tour vous prenez les 5 dés et les lancez. Comme au Yam’s vous pourrez en garder certains et relancer le reste jusqu’à un maximum de 3 fois. Une fois que vous décidez d’arrêter vous allez avoir l’obligation de prendre 1 seule tuile qui correspond à votre jet de dés. Vous empilerez les Super Héros d’un côté et les Super Vilains de l’autre sans jamais regarder ce qu’il y avait sous vos piles. Les conditions de prise sont les suivantes :
– Le nombre de boucliers bleus vous donnera la position du Super Héros que vous pourrez prendre. Par exemple si j’obtiens 3 boucliers Bleus je pourrais prendre le 3eme Super Héros dans la file (on lit toujours de gauche à droite)
– Le nombre de crânes oranges vous donnera la position du Super Vilain que vous pourrez prendre. Par exemple si j’obtiens 5 crânes oranges je pourrais prendre le 5eme Super Vilain de la file.
– Si vous obtenez 3 points d’exclamation bleus vous allez pouvoir voler le Super Héros du dessus de la pile d’un adversaire. Si vous en obtenez plus de 3 vous pourrez choisir celui que vous voulez dans sa pile mais sans regarder (il vous faudra donc faire appel à votre mémoire ^^)
– Enfin vous l’aurez compris, vous pourrez faire exactement la même chose avec les points d’exclamations oranges si vous en obtenez au moins 3 🙂

La partie se termine dès que toutes les tuiles ont été prises et on compte les points. A ce moment là vous additionnerez vos points mais se comptabiliserons uniquement les binômes de tuiles bleus et oranges, les autres ne compterons pas. Par exemple si à la fin de la partie vous avez 5 tuiles bleus et 2 tuiles oranges vous ne marquerez que les points des 2 premières tuiles bleus et des 2 premières tuiles oranges ^^. A vous donc de prendre un nombre équivalent de Super Héros et de Super Vilains pour marquer plus de points que les autres joueurs, qui se chargeront bien sur d’essayer de vous voler vos plus belles tuiles ^^.

Pour aller plus loin :
– La fiche Ludovox
– La fiche Tric-Trac

%d blogueurs aiment cette page :