04 94 290 541

Du MARDI au SAMEDI : 10h00 - 20h00

S'inscrire à la Newsletter

4 boulevard Pierre Toesca
83000 TOULON

Horreur à Arkham, le jeu de cartes évolutif dans l'univers de Cthulhu !

Publié le 09/05/2017 Par Seb

Horreur à Arkham - JCEHorreur à Arkham est un jeu de cartes évolutif (JCE) prenant place dans l’univers de H.P. Lovecraft imaginé par Nate French et Matthew Newman pour Fantasy Flight Games et édité par Edge en France.

Ce nouveau JCE est un jeu coopératif dans lequel 1 à 4 investigateurs (attention, il vous faudra 2 boîtes de base pour pouvoir jouer à 4) œuvrent ensemble pour élucider des conspirations et des mystères ésotériques autour de maléfices tout en cherchant individuellement à vaincre les démons personnels qui hantent leur passé.
Chaque joueur endosse alors le rôle d’un personnage unique, un Investigateur, et construit un paquet de cartes (appelé deck) en tenant compte des capacités de celui-ci afin d’optimiser ses chances de réussite.

Une série de scénarios interconnectés crée une campagne narrative au sein de laquelle un mystère plus général se dévoile petit à petit. Dans chacun de ces scénarios, les investigateurs explorent et franchissent un certain nombre de lieux menaçants, cherchent des indices qui leur permettront de faire progresser l’histoire et tentent d’éviter ou de terrasser les terribles forces du Mythe de Cthulhu.
À mesure que la campagne se déroule, chaque investigateur gagne en sagesse et en expérience en ajoutant à son deck de nouvelles cartes de niveau plus élevé. Malheureusement, plus on s’expose au monde du Culte, plus grand est le risque de devenir fou. Les investigateurs doivent donc se protéger contre l’emprise croissante de la folie tout en cherchant à survivre et à percer le mystère.

Horreur à Arkham propose 5 classes de personnage, correspondant chacune principalement à chaque investigateur de la boîte de base et qui encouragent une approche véritablement différente de vos investigations.
En effet, le deckbuilding est assez fin puisque chaque Investigateur reçoit des cartes qui lui sont propres dont certaines obligatoires (e.g. comme un flingue et une tendance à la paranoïa pour le Flic) et d’autres optionnelles qu’il aura à choisir entre des cartes Neutres (que tout le monde peut avoir) et des cartes des différentes classes accessibles à ce personnage.

Déjà culte, Horreur à Arkham a été notamment récompensé en 2016 comme « meilleur jeu de cartes » par Board Game Geek, le célèbre site-bible des jeux de société outre-atlantique.
Et c’est mérité ! Des graphismes léchés, une ambiance travaillée, une rejouabilité certaine et une difficulté très bien pensée sont autant de qualités qu’Horreur à Arkham réunit en un excellent jeu à la croisée des chemins entre jeu de cartes, jeu de plateau et jeu de rôle.
En effet, la difficulté est bien présente sans être frustrante car, lorsque vous échouez un scénario, cela vous pénalisera pour la suite de la campagne mais sans être une défaite en soi. Et ça, c’est vraiment cool car cela participe grandement à l’ambiance. 🙂

En découvrant l’ambiance omniprésente des scénarios et la qualité des intrigues, il est clair que les auteurs du jeu ont constamment gardé à l’esprit cette citation de Howard Philip Lovecraft : « L’émotion la plus intense et la plus ancienne de l’humanité est la peur, et la peur la plus intense et la plus ancienne est la peur de l’inconnu. »
Horreur à Arkham - JCE - cartes
Les campagnes d’Horreur à Arkham réagissent au degré de réussite et d’échec dans chacune de vos tâches et peuvent même s’adapter aux décisions que vous prenez en dehors de la partie !
Par exemple, à la fin du scénario Le Rassemblement, vous devrez peut-être choisir de réduire ou non votre maison en cendres. Cette décision est prise hors de tout jeu de carte ou test de compétence : il ne s’agit que d’une question de préférence. Mais si vous incendiez votre demeure, elle ne fera alors plus partie de la ville d’Arkham lorsque vous passerez au second scénario de la campagne…

Cinq extensions sont d’ores et déjà disponibles en français
: l’Horreur de Dunwich, Le Musée Miskatonic, L’Express du Comté d’Essex, et, tout récemment, Du Sang sur l’Autel.
Horreur à Arkham JCE - GammeBref, si vous cherchez un bon jeu de cartes à la fois riche, bien illustré, rempli de rebondissements et de challenge et doté d’un mode solo éprouvé, foncez sur Horreur à Arkham – Le Jeu de Cartes !

Pour aller plus loin :
– Le mini-site dédié sur le site de l’éditeur (Edge).
– La fiche Ludovox.
– La fiche BoardGameGeek.
– La fiche Tric-Trac.

Laisser un commentaire

0 commentaire(s)

    %d blogueurs aiment cette page :